Tout savoir sur la peinture

Tout savoir sur la peinture

peinture

Types de peinture

Il existe de nombreux types de peintures, dont les caractéristiques et les applications sont différentes. Au moment de choisir une peinture, il est primordial d’opter pour une solution parfaitement adaptée à votre projet, et au matériau sur lequel vous travaillez. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le choix d’une peinture et les solutions qui s’offrent à vous !

Les différents types de peinture

Avant de débuter des travaux de peinture, il est impératif de choisir sa peinture avec attention. Il existe des types de peinture variés, que l’on peut catégoriser en fonction de :

  • La matière à peindre : peinture à bois, peinture pour verre, peinture pour fer…
  • La finition souhaitée : brillante, mate, satinée, fluorescente…
  • Leur composition : peinture acrylique, peinture glycéro, peinture époxy…
  • La manière d’appliquer : au pistolet, au rouleau, bombe de peinture…
  • Les caractéristiques : peinture tableau, peinture antirouille, antitache, anti-mousse…

On peut également distinguer les peintures par leurs usages. Pour exemple, sous la forme de sous-couche, la peinture d’apprêt permet de protéger les surfaces et d’améliorer l’adhérence des pigments. Elle peut également s’appliquer en surcouche pour prolonger la longévité de la couleur ou de l’effet.

Plus de détails sur les différents types de peinture

Il est tout bonnement impossible de dresser une liste exhaustive des types de peintures et de leurs caractéristiques.

Mais comme nous ne tenons pas à vous laisser tomber, nous avons justement préparé pour vous de nombreux articles sur les différents choix de peintures intérieures et extérieures. Sur notre site, vous saurez tout sur les différents types de peinture :

  • Leur composition,
  • Leurs effets,
  • Leur prix,
  • Des conseils d’application,
  • Etc.

Partenaire de tous les travaux de peinture, Expert Peinture vous accompagne dans le choix d’une peinture et vous en dit plus sur les opportunités qui s’offrent à vous au moment de repeindre une maison, un meuble, un objet, etc.

En plus de nos nombreuses fiches pratiques, rédigées par des experts, vous aurez la possibilité de remplir des demandes de devis de peintres en bâtiment gratuitement, de manière à estimer facilement votre budget de peinture si vous souhaitez passer par des professionnels.

La peinture métal : son principe, ses atouts, son utilisation

Application d’une peinture métal sur une rambarde d’escalier.

Une peinture métal permet de décorer le métal mais également de protéger ce dernier, particulièrement lorsqu’il s’agit de fer ou d’acier qui sont davantage exposés à des risques de corrosion. Sachez toutefois qu’il existe de nombreuses peintures métal différentes, notamment en raison du métal concerné, mais également en fonction de l’effet désiré. Enfin, il faut savoir que l’application d’une peinture métal se fait en suivant une méthode particulière.

Les types de peinture destinée au métal

Le métal, quel qu’il soit, est peu adhésif. Tout type de peinture ne lui convient pas. Les peintures de type acrylique ne sont pas adaptées aux métaux. Préférez utiliser des peintures à base d’huile telles que la peinture glycéro ou encore la peinture époxy. Habituellement utilisée comme revêtement de sol, les laques polyuréthane peuvent également être utilisées pour recouvrir le métal.

Attention : toute peinture à l’huile est hautement toxique et il convient de toujours travailler dans une pièce convenablement ventilée ou en extérieur.

A chaque métal sa peinture spéciale

Toute peinture métal ne s’adapte pas à tous les métaux. En effet, l’aluminium ne présente pas les mêmes caractéristiques que l’acier ou le fer. Il en est de même pour le zinc ou le bronze.

Peinture fer, traitement contre la rouille

Une peinture fer est composée majoritairement d’agents anticorrosion. Il s’agit davantage d’un traitement dans le but de protéger le fer durablement, surtout lorsque la partie ferrée est en extérieur. D’autres peintures non destinées au fer peuvent néanmoins être utilisées, à condition de les associer à une ou deux couches de peinture antirouille.

Peinture métal pour l’alu

L’aluminium est un métal particulièrement lisse et peu accrocheur. Il convient donc d’utiliser une peinture métal spécialement conçu pour l’aluminium. Il s’agira d’une peinture plus visqueuse et qui adhère plus facilement et rapidement à une surface lisse.

Pour assurer la tenue de la peinture sur aluminium, il est souvent préconisé de légèrement poncer l’aluminium avant l’application de la peinture. Cela risque bien évidemment d’affecter les caractéristiques de la pièce en aluminium. Une autre solution consiste alors à appliquer une sous-couche pour apporter de l’adhérence.

Remarque : contrairement aux idées reçues, l’aluminium peut présenter des traces d’oxydation. Avant d’appliquer la peinture, veillez donc à le traiter avec un produit convertisseur de rouille. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture sur métal)

Peinture pour les métaux spéciaux

Zinc, fonte, bronze, ce sont des métaux que nous avons moins l’habitude de peindre. Leur beauté réside d’ailleurs souvent dans leur patine. Néanmoins, il reste possible de les peindre. La peinture fer leur convient mais il existe des peintures spéciales pour zinc, fonte ou bronze qui s’accordent plus à leurs caractéristiques et ne risque pas de les dénaturer.

Astuce : pour peindre les métaux spéciaux, utilisez plutôt des vernis spéciaux métaux bruts.

Des peintres professionnels locaux estiment gratuitement vos travaux de peinture métallisée

Conseils d’application pour la peinture métal

Pour obtenir l’effet désiré, il convient de bien choisir la finition de la peinture que vous allez appliquer. Mais le résultat dépend surtout de la préparation convenable du support. Quel que soit le type de métal, deux couches de peinture sont toujours préconisées.

La préparation préalable à l’application de la peinture métal

La préparation consiste à nettoyer la surface du métal. Utilisez pour cela de l’eau savonneuse. Pour les traces de rouilles, il peut être nécessaire de poncer légèrement. Veillez néanmoins à utiliser un papier abrasif fin pour les métaux de types alu. Sinon, le vinaigre blanc peut très bien venir à bout des petites tâches. Laissez ensuite sécher la surface avant d’appliquer la peinture sur le métal.

Appliquez la peinture sur métal en deux couches

Pour le fer, il est impératif de prévoir une couche d’antirouille si la peinture n’en contient pas. Pour les autres métaux, deux couches sont indispensables : une pour la protection et le traitement du métal et l’autre pour la finition. Vous pouvez utiliser un rouleau ou un pinceau, mais il existe également des bombes de peinture qui sont plus faciles à utiliser mais plus chères.

Réaliser une peinture sur enduit

Peinture sur enduit.

Vous êtes lassé d’un de vos murs enduits ? Pour éviter de vous lancer dans de longs travaux, vous pouvez alors investir dans de la peinture pour enduit. Cette dernière vous permet de couvrir votre surface rapidement et de changer l’ambiance de votre pièce ou de votre extérieur. Il est tout de même important d’appliquer avec soin son produit, car un enduit à peindre nécessite quelques précautions, surtout si l’on souhaite avoir un résultat durable et impeccable. Voici notre méthode.

Le principe d’une peinture sur enduit

L’enduit n’est pas toujours une surface facile à peindre. Tout comme la peinture des briques ou des parpaings, la peinture sur enduit nécessite un minimum de préparation et des produits adaptés.

L’application ne se fera pas de la même manière selon les finitions de votre enduit et le résultat que vous souhaitez obtenir. Par exemple si votre fini est sablé, et que vous voulez garder cette finition, vous pourrez tout à fait le faire, mais l’opération risque d’être plus complexe. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture sur enduit)

Si au contraire, vous souhaitez faire disparaitre un fini cireux ou pailleté, il vous faudra nettoyer, poncer et éventuellement ajouter une couche d’apprêt pour obtenir un résultat qui vous convient.

Pourquoi utiliser une peinture à enduit

Une peinture pour enduit peut vous offrir bien des avantages. En effet, elle vous permet de modifier rapidement l’apparence de votre surface. On pense souvent que se débarrasser des finitions d’un enduit est complexe. Dans certaines situations, c’est le cas, mais il est toujours possible de changer au moins la couleur de votre surface.

Ainsi, la peinture pour enduit vous permet de remettre au goût du jour l’une de vos pièces, en faisant évoluer un gris vers un bleu ou un blanc vers un taupe.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture sur enduit)

Méthode pour peindre son enduit

Peindre un enduit n’est pas une tâche complexe, mais il est important d’être bien préparé et de s’organiser pour que vous ne perdiez pas de temps. Veillez bien à prendre en compte les contraintes ou atouts de votre surface à peindre. En effet, on ne réalise pas la peinture sur des murs extérieurs de la même manière que sur des murs intérieurs. Lorsque vous avez tout pris en compte, vous pouvez commencer :

Nettoyez la surface

Avant toute application de produit, il est indispensable de nettoyer la surface couverte d’enduit que vous allez peindre. Lessivez donc vos murs à l’eau et au savon, puis laissez sécher au moins une journée en aérant bien la zone lavée.

Selon le type de finition que votre enduit possède et le résultat que vous souhaitez avoir, vous pouvez vous munir d’une brosse pour nettoyer votre surface en profondeur.

À savoir : éviter l’emploi d’une brosse sur vous avez un enduit au fini sablé et que vous voulez le garder, cela risquerait de l’abimer.

Réalisez une sous-couche

Avant d’appliquer la peinture pour enduit, il est essentiel que vous vous atteliez à la mise en place d’une sous-couche. Bien souvent négligée, cette dernière n’en est pas pour autant essentielle, si vous souhaitez que le rendu de votre travail soit impeccable et que votre réalisation soit durable.

Appliquez la couleur sur l’enduit à peindre

Il ne vous reste plus qu’à appliquer votre peinture sur l’enduit. Veillez, avant cela, à protéger vos sols et les zones que vous ne souhaitez pas peindre pour éviter les taches.

Vous pouvez peindre à l’aide d’un pinceau, d’un rouleau ou bien d’un pistolet à peinture. Ce dernier vous permettra d’obtenir un résultat impeccable, surtout si votre mur possède un fini qui n’est pas lisse. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture sur enduit)

Laissez sécher durant 24 heures avant d’appliquer une seconde couche, selon les besoins

Peinture et blanc de Meudon

Peinture blanc de meudon.

Produit 100% naturel, le blanc de Meudon offre de nombreuses possibilités en peinture ou dans d’autres domaines. Utilisé depuis la Renaissance, mais un peu oublié depuis, il fait son grand retour grâce à sa composition écologique et sa facilité d’emploi. Mais qu’est ce qu’est le blanc de Meudon ? Quels usages peut-on en avoir ? Quel est son prix ? Où trouver du blanc de Meudon ? Nous répondons à toutes vos questions.

Qu’est-ce que le blanc de Meudon ?

Le blanc de Meudon est une poudre fine à base de craie, issue des carrières de Meudon, à proximité de Paris.

Très utilisé autrefois, il l’est beaucoup moins aujourd’hui. Cependant, il est doté de plusieurs propriétés qui lui permettent entre autres d’être fort utile en peinture à l’intérieur comme à l’extérieur.

On confond souvent le blanc de Meudon avec le blanc d’Espagne, car ils ont la même couleur et le même aspect. Néanmoins, si leurs emplois sont souvent le même, ils n’ont pas la même composition. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Les utilisations de la peinture blanc de Meudon

Le blanc de Meudon peut avoir de nombreuses utilisations. En peinture, en décoration ou bien dans d’autres domaines, cette poudre miraculeuse se veut multi-usage.

Comment utiliser du blanc de Meudon en peinture ?

En peinture, le blanc de Meudon est utilisé dans plusieurs situations :

  • Il entre dans la composition du gesso, une primaire d’accroche que l’on applique en amont de sa peinture. Pour plus d’infos sur l’intérêt et le rôle des sous-couches pour peinture, pensez à consulter notre article sur le sujet,
  • Il est employé comme pigment dans la fabrication de certaines peintures traditionnelles, et notamment des peintures à l’huile,
  • Il sert d’enduit pour les poutres, qu’il protège et colore en blanc. Il est d’ailleurs tout à fait adapté pour couvrir les surfaces en bois, mais aussi en placo,
  • Il est appliqué sur les vitrines, surtout dans la période des fêtes de fin d’année, pour décorer les vitres, car il est très facile à appliquer, mais aussi à enlever.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Les autres utilisations du blanc de Meudon

Le blanc de Meudon n’est pas exclusivement utilisé dans la peinture, puisqu’on le retrouve également comme produit d’entretien et de nettoyage.

Il peut notamment être très efficace pour laver :

  • Le marbre,
  • Le verre,
  • L’inox,
  • Le cuivre,
  • Les plaques vitrocéramiques,
  • L’acier inoxydable.

Vous aurez compris que ses utilisations sont aussi diverses que variées !

Où trouver du blanc de Meudon ?

Pour trouver du blanc de Meudon, c’est plutôt simple : ce produit est en effet disponible chez la plupart des enseignes de matériel de bricolage comme Leroy Merlin, Castorama ou encore Mr Bricolage.

On peut également le trouver dans les drogueries.

Si vous préférez, vous pouvez aussi commander du blanc de Meudon en ligne, sur une boutique spécialisée ou encore sur des sites comme Amazon ou eBay.

Le blanc de Meudon est souvent vendu en pot de 1 kg. Le prix du blanc de Meudon est très attractif et c’est l’une des raisons pour lesquelles il fait son grand retour aujourd’hui. Comptez entre 6 et 9 euros le kilo de poudre. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Quelques conseils pour l’application d’une peinture au blanc de Meudon

Il ne vous faudra pas beaucoup de matériel ou de connaissances pour réaliser votre propre enduit avec du blanc de Meudon. Cependant, il est à noter qu’une telle peinture/enduit nécessite plusieurs couches pour être complètement opaque et couvrant.

Qu’on l’intègre dans une préparation de peinture à l’argile, à l’huile ou encore à la farine, son rendement se situe entre 0,5 et 2 m2 par litre. Il convient donc de faire vos calculs en amont afin d’être sûr de faire assez d’enduit…

Application de la peinture magnétique

Peinture magnétique

L’application d’une peinture magnétique permet de rendre toutes les surfaces de la maison aimantées. Cette peinture ludique est donc idéale si vous souhaitez aimanter un mur, par exemple dans une chambre d’enfant. Malgré tout, mieux vaut bien se renseigner sur le prix d’une peinture aimantée et sur son application, pour éviter les mauvaises surprises !

Le concept de la peinture magnétique

Comme son nom l’indique, la peinture magnétique est une peinture qui permet de rendre n’importe quelle surface aimantée.

Il s’agit d’une peinture généralement grise ou blanche, qui contient de nombreuses particules de fer. Elle permet donc de rendre un mur aimanté, ce qui est parfait pour la décoration d’une chambre d’enfant, par exemple.

Si vous souhaitez pouvoir afficher des magnets ou fixer des dessins ou documents au mur grâce à des aimants, la peinture aimant est faite pour vous !

À savoir : rassurez-vous si vous êtes inquiet, la peinture magnétique convient tout à fait aux chambres d’enfants, puisqu’elle ne contient pas de plomb ni de substance dangereuse. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Appliquer de la peinture aimantée

Si vous souhaitez poser de la peinture magnétique, il est impératif de l’appliquer avec soin, et de lire les consignes d’utilisation du fabricant.

De nombreux particuliers sont déçus par les résultats de la peinture magnétique, car ils n’ont pas lu attentivement les conditions d’application. Voici nos conseils si vous souhaitez être certain de l’efficacité de votre peinture aimant :

1) La préparation du support

En premier lieu, l’idéal est de bien préparer votre support pour la pose. Il est possible d’appliquer la peinture aimantée sur un mur, ou même sur une porte.

Différentes préparations peuvent être nécessaires :

  • Il est impératif de bien nettoyer le support, et de vérifier sa planéité. Un rapide ponçage ne sera pas de trop sur un support non plane. Envisagez également de lessiver le mur avant peinture, sans oublier de bien le laisser sécher.
  • Si votre support est poreux (plâtre ou bois, par exemple), l’application d’une sous-couche adaptée à votre support est vivement conseillée. De cette manière, l’effet magnétique de la peinture aimant ne sera pas absorbé par le support.

N’hésitez pas à bien lire les consignes d’utilisation indiquées sur le pot de peinture, notamment concernant les supports adaptés.

À savoir : l’effet magnétique de votre peinture aimantée ne sera pas aussi puissant que l’utilisation d’une plaque de fer, et seuls des aimants puissants vont fonctionner sur votre surface. En conséquence, inutile d’utiliser de la peinture magnétique sur un plafond ou sur une surface trop inclinée, car les aimants ne tiendraient tout bonnement pas ! (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture).

2) La pose d’une peinture aimant

Il faut savoir que la peinture magnétique est une peinture qui nécessite plusieurs couches. Si la peinture n’est pas suffisamment concentrée sur le support, l’effet magnétique ne va pas fonctionner.

Voici comment appliquer votre peinture aimantée :

  1. Il peut être utile de limiter clairement la zone à peindre, par exemple en appliquant du ruban de masquage pour symboliser les limites de la peinture.
  2. Mélangez la peinture avant usage, de manière à bien répartir les particules de fer.
  3. Appliquez la peinture à l’aide d’un rouleau à poil court, sur toute la surface, et en croissant les passes.
  4. Une fois la première couche posée, laissez sécher 24 heures avant d’appliquer la seconde.
  5. Une peinture magnétique s’applique en 3 à 4 couches, au minimum. Pensez bien à cela pour acheter la quantité de peinture nécessaire.

Si vous souhaitez être certain du pouvoir magnétique de la peinture, commencez par travailler sur une surface limitée. Peignez par exemple la moitié supérieure d’une porte, ou un carré bien défini sur un mur. Si vous étalez trop la peinture, l’effet magnétique risque de vous décevoir.

S’il vous reste de la peinture à la fin des travaux : appliquez une couche supplémentaire ! Cela renforcera le pouvoir aimanté de la surface, et vous évitera d’avoir à stocker inutilement votre peinture.

Des peintres professionnels de votre région vous chiffrent gratuitement vos travaux >>

3) Comment obtenir une peinture magnétique couleur ?

En règle générale, vous allez trouver de la peinture magnétique blanche ou grise (un peu comme le sont les peintures d’apprêt).

Dès lors, la meilleure manière d’obtenir une peinture magnétique couleur est de recouvrir votre peinture aimantée d’une peinture classique. Voici nos conseils en la matière :

  • Laissez bien sécher la dernière couche de peinture aimant, avant de peindre par-dessus.
  • Privilégiez une peinture aqueuse, moins couvrante.
  • Essayez d’appliquer votre peinture en une couche, pour ne pas nuire à l’effet aimanté de votre peinture magnétique.

Vérifiez bien sur votre boîte de peinture que la pose d’une surcouche est possible, car ce n’est pas toujours le cas.

À savoir : il existe aussi de la peinture magnétique transparente, à appliquer sur un mur coloré

Tout savoir sur la peinture sur aluminium

Portail électrique en aluminium peint en noir.

Il faut savoir que peindre de l’aluminium est une tâchez assez complexe. Et pour cause, les surfaces en aluminium sont souvent très lisses, et la peinture peine à s’y accrocher. Dès lors, il est important de bien se renseigner sur la peinture pour aluminium avant de vous attaquer à une telle surface. Cette page vous donne tous les conseils !

Peinture sur aluminium : est-ce possible ?

Il est toujours possible d’appliquer de la peinture… La question est de savoir si elle tiendra ! Tout comme il est possible de peindre du PVC, on peut tout à fait appliquer de la peinture sur une porte, une fenêtre ou une barrière en aluminium.

Cependant, il est indispensable de prendre certaines précautions pour cela :

  • Il faut choisir une peinture pour aluminium, adaptée à ce support,
  • Il faut utiliser une sous-couche, qui protège l’aluminium et assure la qualité du résultat,
  • Il faut bien préparer l’aluminium, pour assurer l’accroche de la peinture.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture sur alu)

Gardez bien en tête que la peinture sur de l’aluminium ne reste pas le chantier le plus facile, et ne vous garantit pas un résultat parfait. Mieux vaut ne pas acheter un meuble ou des volets en aluminium si votre but premier est de les repeindre !

En revanche, la peinture peut être une bonne solution pour rénover un aluminium oxydé ou ancien.

Choisir sa peinture pour aluminium

Pour garantir le succès de l’opération, la première étape est de bien choisir sa peinture. Il y a quelques années, seules les peintures glycéros avaient un pouvoir couvrant suffisant pour l’alu.

Cependant, on trouve aujourd’hui d’excellentes peintures acryliques adaptées à l’aluminium, qui ont le mérite d’être moins polluantes que les peintures à l’huile.

Notre conseil est d’opter :

  • Pour une sous-couche pour métaux, à utiliser avant la peinture,
  • Pour une peinture aqueuse spéciale aluminium, à appliquer en deux couches.

Avant l’achat d’une peinture, vérifiez les conseils d’application et d’utilisation sur sa boîte.

À savoir : si l’alu est oxydé, achetez également un convertisseur de rouille, à appliquer avant la sous-couche.

Comment peindre de l’aluminium ?

Il est important de bien suivre des techniques de peinture spécifiques quand on cherche à peindre de l’aluminium dans les meilleures conditions.

Pour vous guider, nous avons listé pour vous les différentes étapes de peinture de menuiseries en aluminium :

1) La préparation du support

Il faut savoir que l’aluminium est naturellement traité pour éviter la rouille… Cependant, cette couche de protection empêche la parfaite application de la peinture. Voilà pourquoi il est indispensable de bien préparer son support avant de peindre de l’alu !

Nous avons listé pour vous les différentes étapes de préparation :

  1. En premier lieu, dégraissez toute la surface à l’aide d’un chiffon propre imbibé d’alcool à brûler.
  2. Une fois l’aluminium dégraissé, poncez toute la surface à l’aide d’abrasif à grain fin, par petits mouvements circulaires. Époussetez et rincez.
  3. Si nécessaire (en cas d’oxydation de l’alu), placez une couche de convertisseur de rouille pour traiter la rouille. Laissez agir le temps indiqué sur la notice.

Portez des gants et un masque de protection durant ces différentes étapes.

Matériel nécessaire

Chiffon

Papier Abrasif

Destructeur de rouille

2) L’application d’une sous-couche

Comme c’est le cas au moment de peindre du plastique, il est vivement conseillé d’appliquer une sous-couche pour bien préparer l’aluminium et faciliter l’accroche de la peinture.

Une sous-couche pour métal a l’avantage de protéger votre support contre la rouille. Elle assure également la qualité du résultat final.

Utilisez une brosse pour peindre les recoins difficilement accessibles, et un rouleau pour peindre les vastes surfaces. Pensez à croiser les passes, pour que la primaire d’accroche imprègne bien toute la surface.

À savoir : méfiez-vous des peintures pour aluminium monocouches ou à appliquer sans sous-couche. Malgré les promesses des fabricants, elles offrent souvent un résultat décevant.

Des peintres professionnels locaux vous chiffrent gratuitement votre chantier >>

3) L’application de la peinture sur aluminium

Une fois la sous-couche sèche, il ne vous reste plus qu’à appliquer votre peinture pour aluminium.

Comme pour la primaire d’accrochage, la peinture peut être étalée à la brosse (pour les recoins) ou au rouleau. On trouve également des bombes de peinture pour alu.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture sur alu)

L’idéal est d’appliquer la peinture en deux couches. Une fois la première couche sèche, attaquez-vous à la deuxième et admirez le résultat final !

Utilisation d’une peinture alkyde

Utiliser de la peinture écologique pour peindre vos murs.

On considère souvent la peinture alkyde comme un mélange parfait entre les peintures à l’eau et les peintures à l’huile. Il faut dire que cette solution de peinture intérieure profite d’une grande durabilité et d’un bon pouvoir couvrant. Mais avant l’application d’une résine alkyde, il est bon de bien se renseigner sur cette peinture et sur ses usages.

Tout savoir sur la peinture alkyde

Si vous cherchez une peinture au fort pouvoir couvrant, mais moins néfaste pour l’environnement que certaines peintures à l’huile, les peintures alkydes peuvent être le produit idéal !

Il s’agit d’une peinture à l’eau qui utilise une résine alkyde, généralement utilisée pour les peintures à l’huile. En conséquence, ce type de peinture est le mélange parfait entre une peinture acrylique classique et une peinture glycéro.

Autre bonne nouvelle ? Il s’agit aussi d’une peinture écologique, jugée moins polluante que les peintures acryliques. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Les avantages des résines alkydes

De nombreux intérêts peuvent vous pousser à opter pour une peinture alkyde. Ces solutions de peintures murales ont en effet de nombreux avantages :

  • Les résines alkydes sont plus durables et résistantes que les peintures à l’eau (type acrylique).
  • Cette peinture profite d’un aspect tendu, idéal pour les laques.
  • Elles sèchent rapidement et n’ont pas d’odeur, contrairement à la peinture glycéro.
  • Il s’agit d’une excellente peinture intérieure, qui s’utilise tout aussi bien en extérieur.
  • C’est une peinture non toxique, qui est donc une excellente alternative à la peinture glycéro si vous êtes à la recherche d’une peinture écologique.
  • La peinture alkyde est lessivable, et donc excellente pour une cuisine, voire une salle de bain.

Les limites de cette peinture murale

En revanche, comme toute solution pour peindre sa maison, la peinture alkyde a certains défauts, qu’il est bon de connaître :

  • Ces peintures ont moins d’éclat que les peintures glycéro, il faut le reconnaître.
  • Attentions aux peintures alkydes blanches, ou appliquées sur des supports clairs, car elles ont tendance à jaunir avec le temps. Elles ont alors une moins bonne durée de vie que les peintures acryliques.
  • En tant que peinture de dernière génération, cette solution peut être un peu plus coûteuse qu’une peinture acrylique classique. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Malgré tout, il est difficile de trouver une situation où la peinture alkyde n’est pas parfaitement adaptée.

Appliquer une résine alkyde

Si vous optez pour la pose d’une peinture alkyde, notez que son application est similaire à celle de toute peinture acrylique.

Voici les étapes par lesquelles passer :

1) La préparation des supports

Les peintures alkydes peuvent être utilisées en intérieur ou en extérieur. Pour un rendu optimal, il est important de préparer le support, de manière à ce qu’il soit :

  • Plane,
  • Sec,
  • Sain,
  • Propre.

En théorie, il est possible d’appliquer une peinture alkyde sur glycéro ou sur un support peint. Néanmoins, cela exige que vos surfaces soient parfaitement planes, propres et adhérentes.

Le résultat ne sera donc pas forcément parfait si votre mur peint n’est pas déjà irréprochable.

À savoir : pensez à bien vérifier les consignes d’utilisation avant l’achat d’une peinture alkyde, pour être sûr qu’elle est adaptée à vos besoins.

2) L’application de la peinture alkyde

Ces peintures peuvent être utilisées au rouleau, à la brosse ou au pistolet à peinture (voir nos conseils si vous optez pour cette dernière méthode). Optez pour des brosses et rouleaux adaptés à la peinture acrylique.

La peinture alkyde peut s’appliquer :

  • En une couche : sur une surface neuve ou parfaitement préparée.
  • En deux couches : sur une surface vaste, ou dans le cas d’une peinture alkyde sur glycéro ou sur résine.

Nous vous conseillons l’application d’une sous-couche lors de la préparation du support, pour être certains de peindre sans laisser de trace. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

3) Le nettoyage des outils

Comme la peinture alkyde est une peinture mixte, elle a l’avantage de se nettoyer comme une peinture à l’eau.

Pensez donc à nettoyer tous vos outils à l’eau juste après les travaux. Vous n’aurez donc pas besoin de White Spirit, comme ce peut être le cas avec une peinture glycéro.

Utiliser un décapant de peinture

Décaper une peinture sur votre mur.

Mieux vaut bien se renseigner avant d’utiliser un décapant de peinture. Car si ce produit est indispensable pour enlever une ancienne peinture avant de repeindre, il doit s’appliquer avec précaution. Il faut par ailleurs noter que certains produits pour enlever la peinture sont plus efficaces que d’autres. Nous vous invitons à en apprendre plus sur le décapage afin que vous soyez sûr de faire le bon choix.

Qu’est-ce qu’un décapant chimique de peinture ?

Un décapant chimique est un produit qui vous permet d’enlever la peinture de vos murs, plafonds ou mobiliers.

Appliqué sur la surface à décaper, il ramollit ou décompose la peinture ou le vernis que vous souhaitez ôter, pour vous permettre de retrouver un mur vierge. Il est parfois indispensable d’appliquer un tel produit avant d’appliquer une nouvelle peinture murale ou de décorer une surface.

On dénombre deux types de décapants chimiques :

  • Les décapants aux solvants : ils ont une action ramollissante sur la peinture ou le vernis à éliminer. On les trouve sous forme de gel la plupart du temps. Il faut parfois en appliquer plusieurs couches pour obtenir un résultat satisfaisant. Ils sont conseillés en intérieur.
  • Les décapants sodiques : plus puissants que les premiers, il faut cependant les laisser agir plus longtemps. Ils ne sont pas adaptés à tous les types de surfaces et il faut notamment éviter de les utiliser sur du bois. Comme leur nom l’indique, ces produits sont à base de sodium.

Il faut noter que les décapants contiennent très souvent des produits chimiques agressifs, pour venir à bout d’une peinture Glycéro par exemple. Il est donc primordial de bien se renseigner avant de les utiliser.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Comment choisir son produit pour enlever la peinture ?

Afin de réussir ses travaux de peinture, il est parfois nécessaire de passer par l’étape de décapage de l’ancienne peinture. Cependant, il est primordial de bien sélectionner son décapant en fonction :

  • Du type de matière que vous voulez traiter : bois, pierre, plâtre, etc.
  • Du type de peinture qu’il faut décaper : peinture acrylique, Glycéro, etc.

Avant l’achat d’un décapant à peinture, pensez donc toujours à lire sa notice et ses conditions d’utilisation, de manière à être certain que votre produit est adapté à l’usage que vous souhaitez en faire.

Notre conseil : n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel afin de ne pas vous tromper, voire de laisser le chantier à un artisan. Un décapant chimique non adapté ou mal utilisé pourrait abîmer votre surface.

Décaper de la peinture : mode d’emploi

Quel que soit votre décapant chimique, il convient de se protéger avant toute utilisation, et de bien étudier son mode d’emploi.

Avant de décaper votre mur, nous vous conseillons de vous munir du matériel essentiel à cette tâche :

Matériel nécessaire pour un décapage de peinture

Appliquer de la peinture nécessite un matériel adapté. Il en est de même lorsque l’on souhaite décaper un mur.

Pour ce type de tâche, vous allez devoir vous équiper de :

  • Décapant chimique approprié à votre chantier,
  • Pinceau d’application,
  • Brosse ou spatule métallique,
  • Gants de protection,
  • Masque de protection,
  • Lunettes de protection,
  • Bâche de protection.

N’appliquez jamais un décapant sans porter les protections adéquates ! Ces produits sont en effet corrosifs et doivent être manipulés avec précaution. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Utiliser un décapant chimique de peinture

Il est indispensable de travailler avec méthode quand on cherche à décaper une surface. En premier lieu, veillez à vider la pièce de ses meubles. Pensez à travailler dans une pièce aérée, et éloignez vos enfants.

Voici comment décaper un mur ou une surface :

  1. Nous vous conseillons d’installer votre bâche sur les surfaces que vous souhaitez garder inchangées.
  2. Nous vous suggérons vivement, avant d’appliquer votre décapant de peinture, de bien lire toutes les consignes d’utilisations inscrites sur l’emballage du produit. Elles varient en fonction du décapant, notamment en ce qui concerne le temps de pause.
  3. Après avoir utilisé votre spatule ou votre brosse métallique pour gratter les bouts de peinture qui s’effritent en surface, vous pouvez appliquer le décapant chimique à l’aide de votre pinceau.
  4. Laissez-le agir une certaine durée, en suivant les recommandations du produit.
  5. Une fois le temps de pause terminé, vous pouvez frotter à l’aide de la spatule ou de la brosse pour ôter les dernières marques de peinture et les restes de décapant.
  6. Dans le cas d’un décapant sodique, il est conseillé de nettoyer votre mur au jet d’eau pour le débarrasser de toute trace de produits chimiques (ce pourquoi ce produit est avant tout utilisé en usage extérieur !). Le décapant au solvant est censé s’évaporer, mais il reste recommandé de passer une éponge imbibée d’eau pour bien le rincer.

Une fois votre surface traitée, pensez toujours à laisser la pièce bien aérée durant plusieurs heures, et à vous éloigner. Nettoyez vos différents outils juste après les travaux, et pensez toujours à ne pas laisser traîner votre décapant pour peinture.

Peinture pour plastique : prix, utilisation et limites

Peinture sur des chaises en plastique.

Si on l’ignore souvent, il est parfois possible de peindre du plastique. Que vous ayez envie de peindre un objet en plastique, de changer la couleur de votre mobilier de jardin ou de repeindre un lambris en plastique, rien n’est impossible ! Mais il faut comprendre que la peinture pour plastique nécessite de prendre certaines précautions, et de bien s’informer.

Est-il possible de peindre du plastique ?

S’il est certes possible de peindre du PVC, il faut comprendre que le plastique a une très faible capacité d’adhérence. C’est donc loin d’être le support idéal pour une peinture facile et réussie.

Pour vos travaux, vous aurez besoin de bien préparer ce support, et d’utiliser des sous-couches et peintures pour plastique (de type glycéro ou acrylique) parfaitement adaptées.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Par ailleurs, certains supports en plastique ne peuvent pas être peints. C’est par exemple le cas :

  • Des sols stratifiés,
  • Des baignoires,
  • Des lavabos,
  • Ou encore certains plans de travail.

Si votre plastique est en contact régulier avec l’humidité ou avec des produits ménagers, la peinture pour PVC risque de ne pas accrocher longtemps.

Comment appliquer de la peinture sur plastique ?

Pour réussir l’application de votre peinture sur un support en plastique, il est important de passer par des étapes bien précises.

Nous avons détaillé pour vous les astuces à connaître pour préparer le support avant de peindre du plastique :

  1. Nettoyer la surface : commencez pas dépoussiérer et nettoyer le plastique à la lessive Saint-Marc. Rincez, et laissez sécher.
  2. Poncer la surface : à l’aide d’un papier de verre à grain fin, poncez légèrement la surface, sans insister, de manière à la rendre plus adhérente. Passez ensuite l’aspirateur ou le chiffon pour bien nettoyer les poussières.
  3. Appliquer une sous-couche : la pose d’une peinture d’apprêt pour plastique est indispensable pour obtenir un fini de qualité, une meilleure fixation et une résistance au temps accrue. Ne passez jamais cette étape ! Tout comme la peinture, la sous-couche se pose à la brosse ou au rouleau.

Une fois que votre sous-couche a séché, il ne vous reste plus qu’à peindre votre surface à l’aide d’une peinture conçue pour le plastique. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

SI vous utilisez une peinture glycéro, pensez à bien aérer la pièce et à porter masque et gants de protection.

Caractéristiques de la peinture encaustique

Différentes peintures encaustique

La peinture encaustique, ou cire encaustique, est une peinture sans solvant qui offre un effet plein de profondeur et d’éclat. Si elle est avant tout utilisée de manière artistique, la peinture à la cire peut aussi être employée pour protéger des surfaces en bois, voire des murs intérieurs. Elle offre alors un rendu naturel, et permet d’éviter les peintures nocives pour l’environnement.

Qu’est-ce que la peinture encaustique ?

On parle de peinture à l’encaustique, ou plus généralement de peinture à la cire, pour désigner une peinture naturelle, qui utilise la cire d’abeille en tant que liant.

Présentation de la cire à l’encaustique

Cette technique de peinture était utilisée dès l’Antiquité.

Le terme « À l’encaustique » vient du grec « Faire brûler », et désigne la méthode de peinture à l’encaustique : faire fondre des pains de cire d’abeille et des pigments colorés pour créer une peinture durable et élégante.

Peinture à la cire : pour quels usages ?

Les peintures dites à l’encaustique sont aujourd’hui encore utilisées par certains artistes, et il s’agit d’une méthode de peinture très populaire (au même titre que la peinture à l’huile).

Mais ces peintures peuvent aussi être utilisées en rénovation ou pour la décoration d’une maison. Leurs usages sont multiples :

  • Une cire encaustique permet de traiter un meuble en bois, ou un revêtement de sol en bois. Sur les boiseries et les matériaux planes, l’application d’une cire incolore permet de limiter l’apparition de poussières.
  • C’est aussi une finition pour peinture murale. Appliquée après une peinture acrylique murale, elle permet de protéger le mur et de lui donner une finition légèrement brillante.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Comment faire de la cire encaustique ?

Contrairement à certaines peintures très polluantes, comme les peintures glycéro, la peinture à la cire est parfaitement naturelle et respectueuse de l’environnement.

Cependant, ce type de produit nécessite une préparation importante. Une peinture à la cire nécessite une certaine préparation, en particulier si vous souhaitez y fondre des pigments. Il faut la concevoir vous-même, en passant par les étapes suivantes :

1. La préparation des pigments

En premier lieu, vous devez vous occuper de réaliser les pigments, qui vont permettre de colorer votre peinture à l’encaustique :

  • Pour commencer, il faut mêler des pigments naturels à de l’essence de térébenthine.
  • L’idéal est de verser environ 5 % de pigment à de la térébenthine, dans un pot clos et sans mélanger.
  • Patientez une quinzaine d’heures, pour laisser l’essence de térébenthine absorber les pigments.
  • Une fois les pigments absorbés, versez une cuillère d’huile de lin incolore, et mélangez jusqu’à obtenir une pâte uniforme.

2. La préparation de la cire

Une fois les pigments prêts, vous pouvez y mélanger la cire. Ceci exige également une certaine préparation :

  • Couper un pain de cire en petits morceaux, et réchauffez-la dans une casserole à feu doux, de manière à la faire fondre. La cire ne doit pas bouillir.
  • Une fois la cire fondue, maintenez la casserole au bain-marie, pour éviter que la cire ne durcisse à nouveau.
  • Ajoutez votre mélange de pigments et d’essence de térébenthine de manière progressive, jusqu’à former une pâte homogène. Continuez de mélanger quelques minutes.

Une fois la peinture prête, laissez-la refroidir dans un pot en verre. Il est préférable de la laisser reposer avant utilisation.

La réalisation d’une peinture à la cire est assez technique, et exige beaucoup d’attention. Ne négligez pas les risques de brûlure quand vous manipulez la cire chaude.

À savoir : pour protéger ou vernir du bois, la cire encaustique peut être utilisée sans pigments. Elle les protège alors sans modifier leur couleur. L’ajout de pigments permet de patiner les meubles et de leur donner un aspect plus vivant.

Application des peintures à la cire

Il est assez délicat d’utiliser une peinture à l’encaustique. Et pour cause, cette peinture a tendance à durcir sur l’effet du froid. Il est donc nécessaire de la chauffer pour l’application.

Voici comment on peut utiliser une peinture à la cire :

  1. Placez le pot au bain-marie, pour ramollir la peinture et la rendre liquide,
  2. La peinture à l’encaustique s’applique directement au pinceau, en croisant les passes,
  3. Il est important d’étaler la peinture rapidement, en évitant d’appliquer des couches trop importantes,
  4. Après deux ou trois heures, vous pouvez lustrer la peinture à l’aide d’un chiffon ou d’une brosse.

En cas de surépaisseur ou de reliefs, il vous suffit de chauffer légèrement la surface à l’aide d’un sèche-cheveux, pour que la peinture se ramollisse.

Le nettoyage d’un pistolet à peinture

Nettoyer votre pistolet à peinture

Si vous utilisez une station de peinture à basse pression ou un pistolet, il est important de ne jamais négliger leur nettoyage. Et pour cause, les pistolets à peinture peuvent s’encrasser très facilement, et l’oubli d’un nettoyage peut aller jusqu’à les rendre inutilisables. Vous vous posez des questions sur le nettoyage du pistolet à peinture ? Cet article vous explique tout ce qu’il faut connaître à son sujet !

Pourquoi nettoyer son pistolet à peinture ?

Vous le savez sûrement, réussir à peindre au pistolet vous permet de peindre rapidement et sans trace les surfaces les plus vastes.

Mais la rapidité d’application de la peinture ne doit pas vous faire oublier de consacrer un certain temps à l’entretien du matériel. Et pour cause, le nettoyage d’une station de peinture est essentiel à son bon fonctionnement.

L’importance du nettoyage d’un pulvérisateur de peinture

Après des travaux de peinture, il est indispensable de nettoyer votre matériel pour garantir sa durabilité et éviter que la peinture ne sèche.

Si c’est une chose déjà importante pour l’entretien de brosses et pinceaux, c’est encore plus vital pour un pulvérisateur à peinture, surtout quand on connaît le coût de cet appareil.

Pour rappel, oublier de nettoyer votre pistolet à peinture :

  • Risque d’encrasser le conduit et d’entraîner une baisse de performance de l’appareil,
  • Peut dans le pire des cas rendre le pistolet inutilisable.

Si le nettoyage peut paraître compliqué au départ, il ne vous prendra pas plus de dix minutes une fois que vous serez habitué.

À savoir : si la peinture sèche dans une station de peinture, le nettoyage va s’avérer très laborieux, et vous risquez d’abîmer l’appareil en cherchant à le nettoyer. D’où l’intérêt d’effectuer le nettoyage dès vos travaux terminés. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Quand faut-il nettoyer sa station de peinture ?

Le nettoyage de votre pistolet vous permet de bien dégager la peinture, mais aussi et surtout d’éviter que cette dernière ne sèche à l’intérieur de l’appareil.

En conséquence, il faut nettoyer son pistolet à peinture dès qu’on ne l’utilise plus. Si vous devez reprendre les travaux le lendemain pour peindre un mur ou un plafond au pistolet, il reste indispensable de vider le réservoir au soir (gardez la peinture restante dans un contenant clos, pour ne pas la gâcher) et de nettoyer l’appareil.

Il est également nécessaire de nettoyer la station de peinture si vous changez la peinture qu’elle contient. C’est donc indispensable pour passer d’une peinture à une autre lorsque vous peignez en deux couleurs, ou pour passer de la peinture au vernis.

Notre astuce : si vous devez vous absenter quelques heures uniquement et que vous n’avez pas le temps de nettoyer le pistolet, placez-le dans un sac fermé hermétiquement, de manière à empêcher la peinture de sécher.  

Quel produit utiliser pour nettoyer une station de peinture ?

Concernant les produits nettoyants à utiliser, il est important de comprendre que le choix du produit de nettoyage dépend uniquement de la peinture que vous utilisez :

  • Les peintures acryliques (à base d’eau) nécessitent un simple nettoyage à l’eau.
  • Les vernis ou peintures à base de solvant (type glycéro) nécessitent l’usage d’un diluant adapté.

Consultez les notices d’utilisation de la peinture ou du produit employé, pour savoir quel nettoyant utiliser.

Comment effectuer le nettoyage d’un pistolet à peinture ?

Il faut comprendre que le nettoyage d’une station de peinture dépend avant tout du modèle que vous aurez choisi (voir à ce propos nos conseils de choix pour un tel appareil).

En premier lieu, ayez le réflexe de consulter la notice de votre station de peinture. Elle vous informe en détail sur le démontage de l’appareil et le nettoyage de ses différentes parties.

Pour vous donner de plus amples informations, voici quelques détails sur la manière de nettoyer votre pulvérisateur :

Le nettoyage du réservoir

En premier lieu, vous allez nettoyer le réservoir et la base de l’appareil. Voici comment procéder :

  • Dévissez le réservoir, et versez la peinture restante dans son pot ou dans un autre récipient clos.
  • Appuyez sur la gâchette du pistolet sur une bâche ou un morceau de carton, de manière à dégager la peinture restée dans le conduit.
  • Remplissez le réservoir d’eau ou de diluant (selon la nature de la peinture utilisée).
  • Revissez le réservoir et faites fonctionner le pistolet. Cela permet de nettoyer l’ensemble du conduit.

Continuez à presser la gâchette du pulvérisateur, jusqu’à ce que toute trace de peinture soit dégagée, et que le pistolet crache de l’eau. Ensuite, dévissez à nouveau le réservoir et nettoyez son joint d’étanchéité.

Rincez (si nécessaire) et laissez sécher les différentes parties de l’appareil.

À savoir : n’utilisez pas le tout-à-l’égout pour rejeter vos peintures usées, mais amenez-les en déchetterie. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Le nettoyage des buses et pointeaux

Une attention particulière doit être accordée au nettoyage de la buse et du pointeau. Et pour cause, ces éléments assurent la parfaite dispersion de la peinture.

Voici comment les nettoyer :

  • Démontez l’appareil pour isoler la buse, en suivant les instructions du fabricant.
  • Nettoyez tous les éléments de l’appareil à l’aide d’une brosse et du produit approprié.
  • Profitez-en pour nettoyer toute trace de peinture dans la station.

Une fois les différents éléments propres, rincez, puis laissez sécher les différentes pièces. Une fois le tout sec, vous pouvez réassembler l’appareil et le ranger. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Le nettoyage extérieur

Pour finir, n’oubliez pas de passer un chiffon humide sur le pistolet de manière à dégager la peinture qui s’est éventuellement fixée sur l’extérieur.

Il s’agit d’un nettoyage purement esthétique, qui permet à votre station de peinture de garder un aspect neuf.

Les techniques de peinture à l’éponge

Peindre vos murs avec une éponge.

Si l’idée de peindre à l’éponge peut sembler curieuse au premier abord, c’est en réalité une manière simple de décorer un mur, des meubles ou tout élément que vous souhaitez peindre. Mais pour réussir sa peinture à l’éponge, mieux vaut bien se renseigner sur les méthodes et techniques à adopter. Cette page vous aide justement à mieux vous y retrouver !

L’intérêt de la peinture à l’éponge

Et non : les brosses et les pinceaux ne sont pas les seuls outils d’un peintre ! Aussi curieux que cela paraisse, utiliser une éponge peut être une excellente manière d’appliquer la peinture.

L’éponge permet en effet d’imprimer des motifs originaux et très design sur un mur ou une surface. Elle a donc de nombreux avantages :

  • Peindre avec une éponge offre un effet de veinage ou de profondeur sur le mur.
  • C’est une solution idéale pour donner du caractère à une pièce ou à des meubles.
  • L’application à l’éponge permet d’obtenir une peinture à effet sans avoir à acheter de la peinture spéciale.

Mais pour tout ceci, il est important de bien maîtriser les techniques de peinture.(Obtenez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Quelle peinture à éponge choisir ?

L’un des avantages de la peinture avec éponge est que cette technique permet d’obtenir un effet décoratif avec des peintures classiques.

L’essentiel est d’opter pour une peinture d’intérieur adaptée à votre support. Elle peut être acrylique ou glycéro.

On peut également utiliser une peinture à l’encaustique (à base de cire), pour un effet réussi !

Notre conseil : quelle que soit la peinture choisie, n’oubliez pas d’investir dans une sous-couche, pour faciliter son accrochage ! Même quand vous peignez à l’éponge, il faut également prévoir une première couche de peinture appliquée au rouleau.(Obtenez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Le matériel nécessaire

Pour les différentes techniques que nous allons vous présenter aujourd’hui, vous aurez besoin du matériel suivant :

Une éponge

Un rouleau

Un pinceau

Un pistolet à peinture 

Du ruban de masquage

Une bâche de protection

Des gants

De la peinture

Pensez à porter une tenue adaptée, de manière à ne pas salir vos vêtements. Si vous utilisez une peinture glycéro, portez également un masque de protection et aérez correctement la pièce pendant et après les travaux.

Comment peindre à l’éponge ?

Utiliser une éponge pour peindre permet de réaliser toute une série de travaux, depuis les peintures murales à la peinture d’un meuble. Il faut cependant utiliser des techniques bien précises.

Pour vous guider, nous avons rassemblé pour vous trois méthodes de peinture à l’éponge :

La préparation des travaux

Quelle que soit la méthode de peinture avec éponge que vous allez choisir, il est essentiel de bien préparer les travaux.

Cela passe par différentes précautions :

  • Protégez les alentours : utilisez une bâche ou du ruban de masquage pour protéger tout ce que vous ne souhaitez pas peindre. Si vous effectuez une peinture à l’éponge sur un mur, pensez à protéger les prises et interrupteurs.
  • Préparez le support : avant application, le support doit être propre, sec et sain. Pour cela, lessivez si nécessaire la surface, bouchez les éventuelles fissures et appliquez une peinture d’apprêt.
  • Nettoyez les outils : juste après les travaux, n’oubliez jamais de nettoyer les différents outils, avec un matériel adapté.

1. L’effet mixte

Pour la première technique, évoquons la peinture à effet mixte à l’éponge. Cette technique mêle l’utilisation du rouleau, de l’éponge et du pistolet à peinture. Elle permet d’obtenir un effet de profondeur et de jouer sur les couleurs.

Voici comment procéder :

  1. Appliquez une première couche de peinture au rouleau, et laissez sécher.
  2. Appliquez une seconde couche de peinture à l’aide d’un pistolet, et laissez sécher.
  3. Le mur est prêt. Il reste à utiliser l’éponge pour appliquer une troisième couche de peinture. Tamponnez légèrement sur toute la surface, en alternant les faces de l’éponge, de manière à imprimer différents motifs.

Pensez à consulter notre didacticiel sur la peinture au pistolet pour savoir comment utiliser cet outil !

À savoir : pour un effet réussi, optez pour une peinture légèrement plus claire au moment de peindre à l’éponge. Cela donnera un effet nuageux sur le mur.

2. L’effet essuyé

Notre seconde technique vous permet d’utiliser simplement un rouleau et une peinture acrylique. L’effet essuyé permet d’obtenir un mur à l’apparence du grès, avec des motifs subtils et discrets.

Cette méthode nécessite de passer par les étapes suivantes :

  1. Appliquez une première couche de peinture au rouleau.
  2. Une fois la première couche sèche, appliquez une seconde couche au pinceau.
  3. Sans laisser sécher la seconde couche, utilisez une éponge propre pour essuyer la peinture et lui appliquer des effets. Étirez la peinture avec des gestes secs ou appuyés, en variant les mouvements, de manière à créer les motifs qui vous intéressent.
  4. Si l’opération prend trop de temps et que la peinture sèche, humidifiez légèrement l’éponge pour continuer.

Comme avec l’effet mixte, n’hésitez pas à appliquer une peinture légèrement différente pour la seconde couche. Cela ajouter un léger effet de relief.

3. L’effet tacheté

La dernière technique du jour se réalise elle aussi au rouleau et à l’éponge. Une peinture murale à effet tacheté offre un rendu assez brut et authentique, qui s’adapte aussi bien à une maison moderne que rustique (selon les couleurs choisies).

Voici comment appliquer de la peinture à l’éponge pour un effet tacheté :

  1. Comme précédemment, appliquez une première couche au rouleau et laissez sécher.
  2. Versez un peu de peinture dans un bac, et tapotez l’éponge dans la peinture. Essuyez l’éponge au bord du bac pour ne pas qu’elle coule sur le mur.
  3. Avant d’appliquer directement sur le support, faites des tests sur un papier ou un carton. Si la peinture coule, c’est que l’éponge est trop imprégnée.
  4. Une fois la bonne quantité de peinture ajoutée à l’éponge, commencez à tapoter l’éponge contre le mur. Appuyez très légèrement, et glissez à l’aide de mouvements circulaires.
  5. Selon l’effet voulu, travaillez par mouvements réguliers ou irréguliers.

Optez pour des couleurs rouges ou orangées pour une maison rustique. Pour un rendu industriel et contemporain, privilégiez les nuances de gris.

Peinture antirouille : choix et application

Portail rouillé ayant besoin d’une peinture antirouille.

Pour réussir à peindre du fer ou du métal, il est vivement conseillé d’acheter une peinture antirouille. Une telle peinture permet en effet de redonner ses couleurs au fer, tout en le protégeant des intempéries et des effets du temps. Cette page vous en dit plus sur le prix de la peinture antirouille et son application.

Tout savoir sur la peinture antirouille

Toute pièce de métal utilisée en extérieur (que ce soit un portail ou encore les éléments d’un volet) est exposée à l’humidité, et donc à la rouille.

L’application d’une peinture contre la rouille, comme son nom l’indique, permet d’éviter l’apparition de rouille, et assure donc la longévité des métaux placés en extérieur.

À quoi servent les peintures antirouille ?

Il faut différencier deux grands types de peintures antirouille :

  • Les peintures curatives : à appliquer directement sur des métaux oxydés, pour traiter la rouille et empêcher sa réapparition.
  • Les peintures préventives : à appliquer sur des métaux traités ou en bon état, pour empêcher l’apparition de la rouille.

Ces traitements sont indispensables pour peindre un portail en fer ou des décorations situées en extérieur. Il est conseillé de les utiliser également sur les métaux intérieurs, qui peuvent être exposés à l’humidité.

Toutes les peintures antirouille ne sont pas curatives. Il est préférable d’appliquer un traitement antirouille et de bien préparer le support, pour être certain de l’efficacité d’un tel produit.

Les différents types de peinture de protection contre la rouille

Il est important de noter qu’il existe de nombreuses peintures censées lutter contre l’apparition de la rouille. Citons par exemple :

  • La peinture antirouille acier,
  • La peinture antirouille fer,
  • La peinture de traitement contre la rouille,
  • La peinture marine antirouille (pour traiter les bateaux),
  • Les laques et bombes anticorrosion.

Comme pour une peinture classique, on peut parfois trouver des peintures à finition antirouille (mat, brillant, etc.). Il est essentiel d’acheter une peinture qui convient à votre support et à l’usage dont vous avez besoin.

Comment appliquer de la peinture sur du métal ou du fer ?

Il est indispensable d’appliquer un traitement antirouille :

  • Lors de la pose d’un portail en fer ou d’un élément en métal situé en extérieur,
  • lorsqu’un métal commence à s’oxyder.

Lorsque vous décidez de peindre des volets, pensez toujours à traiter les charnières et éléments métalliques à l’aide d’une peinture spéciale pour fer.

Voici quelques conseils pour l’application d’un traitement antirouille :

1) Préparer la peinture du fer

Avant l’application de tout traitement contre la rouille, il est primordial que votre support soit parfaitement préparé.

Pour cela, il est essentiel de :

  • Appliquer un traitement curatif antirouille, pour faciliter le retrait de la rouille.
  • Éliminer toute trace d’ancienne peinture ou de rouille, à l’aide d’une brosse en fer neuve.
  • Dépoussiérer et dégraisser la surface, en utilisant un chiffon imbibé de White Spirit.
  • Vérifier qu’aucun élément n’est abîmé.

Même si vous achetez une peinture directe contre la rouille, la préparation du support est essentielle. Si vous peignez sur des traces d’ancienne peinture ou sur de la rouille, il est évident que votre peinture va s’écailler rapidement.

À savoir : l’utilisation d’un décapant peut aider à nettoyer le support métallique. Pensez à porter des gants de protection et un masque lorsque vous utilisez de tels produits.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

2) Appliquer une primaire anticorrosion

L’application d’une primaire antirouille est vivement recommandée sur tout métal oxydé.

Une fois que vous avez éliminé les traces apparentes de rouille, la primaire va totalement neutraliser la corrosion et la rouille. Elle permet également d’assurer une meilleure homogénéité de la peinture métal.

Cette primaire s’applique généralement au pinceau, et en une seule couche. Veillez à ce que le support soit propre, sec et sain avant application. Pensez à consulter la notice d’utilisation de votre primaire, pour être certain de sa bonne application.

3) Appliquer la peinture métal

Une fois votre primaire antirouille sèche et parfaitement appliquée, vous pouvez enfin commencer à peindre.

Une peinture pour fer s’applique généralement à la brosse. Vous pouvez utiliser plusieurs pinceaux, notamment pour les parties délicates à traiter ou difficilement accessibles. Il faut parfois des pinceaux de petite taille pour atteindre certaines zones, comme c’est le cas lorsqu’on repeint un radiateur.

Votre peinture antirouille doit être appliquée en deux couches, en prenant soin de respecter le temps de séchage entre chaque couche. Prenez soin d’éviter les surcharges de peinture.

À savoir : il existe des bombes de peinture antirouille. Elles peuvent faciliter le travail… mais attention aux écoulements ! Pour un rendu net, privilégiez l’usage de pinceaux.

Peinture à effet : les différentes solutions

Peinture à effet bleu turquoise.

Si vous cherchez des idées déco originales pour repeindre un mur, pourquoi ne pas vous renseigner du côté des peintures à effet ? Ces différentes solutions de peintures murales permettent de mettre en valeur votre intérieur en donnant une impression de relief à vos murs. Cet article vous dit tout sur les différentes peintures murales à effet et leur utilisation !

Qu’est-ce qu’une peinture à effet ?

Il n’est pas forcément nécessaire d’opter pour une peinture murale unie quand on cherche à repeindre ses murs. Une autre solution est tout simplement la peinture à effet.

Comme leur nom l’indique, les peintures à effet décoratif sont des peintures qui visent à donner de la matière et des reflets à un mur. Elles ont la particularité de donner une impression de relief au mur, tout en restant parfaitement planes.

Peindre un mur à l’aide de l’une de ces solutions peut vous permettre de le mettre en valeur et de changer radicalement votre décoration intérieure.

Notez qu’il existe également des enduits décoratifs muraux qui, eux, ajoutent réellement de la matière et des aspérités à vos murs. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Les différents types de peintures murales à effet

On trouve de nombreuses solutions de peintures décoratives, adaptées à tous les goûts et à tous les styles. Découvrons ensemble les principales catégories de peintures décoratives à effet :

La peinture à effet béton

Pour un rendu contemporain et brut de décoffrage, la peinture à effet béton est l’une des meilleures solutions.

Ces peintures, qui se déclinent du noir au gris, donnent un effet bétonné à vos murs à l’aide de différents motifs et effets de pinceaux.

L’enduit à effet béton donne un effet propre et moderne à n’importe quel mur extérieur. En intérieur, il sera idéal pour mettre en valeur un mur, et pourra facilement être accordé avec d’autres couleurs, comme le blanc, le graphite, le gris ou encore le rouge.

La peinture à effet métal

Toujours dans un cadre contemporain, les peintures à effet métallique permettent de donner un aspect légèrement brillant et métallisé à vos murs.

Résultat : vos intérieurs paraissent plus modernes, et vos murs profitent d’une plus grande profondeur.

Le petit plus ? Les peintures à effet métal permettent de rendre votre mur lessivable. C’est donc une solution parfaite pour une pièce d’eau !

À savoir : on trouve également des peintures pailletées ou des enduits de finition à effet pailleté. Ils permettent d’ajouter une subtile couche de paillettes sur vos murs. Parfait pour une chambre de fille ou pour un effet « luxe » dans vos intérieurs.

La peinture sablée

Les peintures à effet sablé sont des peintures authentiques et chaleureuses, qui peuvent s’intégrer à la plupart des thèmes décoratifs (du rustique au contemporain).

Elles offrent un aspect sablé et des effets de relief à votre mur, ce qui participe à le mettre parfaitement en valeur. L’application d’une peinture à effet sablé est assez simple, et permet clairement de changer une pièce.

C’est une solution idéale pour un salon ou une pièce à vivre, car les peintures sablées s’accordent avec tout.

Des peintres professionnels près de chez vous vous chiffrent gratuitement votre chantier >>

La peinture à effet tableau

Une dernière solution, encore plus originale, est la peinture ardoise. Cette curieuse peinture à effet permet de transformer un mur en tableau d’écolier.

En effet, les peintures à effet tableau sont conçues pour qu’on puisse écrire dessus à la craie. C’est donc une solution pleine de charme pour une partie du mur de la chambre d’enfant, ou encore dans une cuisine (pour la liste des courses).

À savoir : dans le même genre de peintures, il existe des peintures transparentes à effet magnétique, qui permettent de rendre n’importe quelle surface aimantée.

Choisir un pistolet à peinture

Peindre votre maison avec un pistolet à peinture.

Si vous êtes amené à peindre régulièrement, l’achat d’un pistolet à peinture peut être rapidement rentabilisé. Et pour cause, peindre au pistolet peut vous permettre d’économiser un temps certain et de peindre de grandes surfaces plus rapidement. Mais attention à bien choisir un pistolet à peinture adapté à vos besoins. Certains modèles sont en effet de piètre qualité, et il est important d’acheter un tel accessoire avec soin.

Le rôle des pistolets à peinture

Avant toute chose, notez que l’achat d’un pistolet à peinture reste facultatif. Rares sont les travaux qui nécessitent absolument l’emploi d’un tel accessoire. Par ailleurs, il est important de noter que les techniques de peinture au pistolet peuvent être difficiles à maîtriser.

Cependant, si vous êtes adepte des travaux de peinture, l’achat d’une station de peinture peut vous aider :

  • À peindre plus rapidement de grandes surfaces de peinture.
  • À peindre plus facilement des zones difficiles d’accès.
  • À obtenir des couleurs plus uniformes.

Mais pour cela, mieux vaut choisir un pistolet à peinture de qualité, sans quoi vous risquez d’être déçu.

À savoir : pour une utilisation occasionnelle de cet accessoire, il est possible de louer des pistolets à peinture de qualité professionnelle chez la plupart des établissements de location. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Les différents modèles de pistolets à peinture

Il est important de noter qu’il existe plusieurs modèles de stations de peinture.

Il faut différencier deux types principaux de pistolets à peinture :

  • Le pistolet basse pression : est un pistolet à peinture électrique, parfait pour les petits travaux de peinture, en intérieur.
  • Le pistolet haute pression : est une station équipée d’un compresseur, idéale pour une utilisation optimale, en intérieur comme extérieur. C’est un modèle parfait pour peindre des briques ou du parpaing, comme présenté dans cette méthode.

Les stations de peinture haute pression sont beaucoup plus coûteuses. De ce fait, leur utilisation est souvent destinée aux professionnels.

Choisir son pistolet à peinture

Que ce soit pour peindre un portail ou tout simplement un mur, il est idéal d’investir dans du matériel de qualité. Or, l’achat d’une station de peinture ne vous garantit pas forcément de disposer d’un accessoire de peinture efficace et simple à utiliser.

Il existe un certain nombre de détails à examiner au moment du choix d’une station de peinture :

Le débit

Un pistolet à haute pression est plus polyvalent qu’un pistolet basse pression, mais aussi plus cher.

Évitez quoi qu’il en soit les pistolets à faible débit, dont les résultats vont clairement vous décevoir. La présence d’un débit réglable est un must pour adapter l’efficacité du pistolet à chaque type de peinture.

À savoir : les pistolets à peinture bas de gamme souffrent souvent d’un très faible débit.

La longueur du câble et du tuyau

Pour une utilisation plus simple, il est important que votre station de peinture soit mobile. Un tuyau de plus de 7 mètres peut vous garantir une manipulation plus simple de l’appareil.

Il en va de même pour le câble électrique, qui ne doit pas être trop court pour ne pas limiter l’usage de l’appareil.

Les accessoires

Un bon pistolet à peinture va être livré avec plusieurs accessoires : buses (embouts) de différents diamètres, filtres, picots de nettoyage, etc.

Veillez bien à ce que votre pistolet de peinture soit polyvalent. Un pistolet sans buses différentes et sans accessoire aura une utilisation bien plus limitée. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

La facilité d’entretien

L’entretien d’un pistolet à peinture est essentiel pour assurer sa longévité et son fonctionnement. Dès lors, mieux vaut choisir une station de peinture facile à nettoyer.

Le pistolet doit être parfaitement démontable et simple d’utilisation, de manière à pouvoir s’entretenir rapidement et facilement.

À savoir : n’hésitez pas à parcourir la notice d’utilisation d’un appareil avant son achat. Cela peut vous permettre de déterminer s’il est facile à utiliser et à nettoyer.

Conseils pour peinture d’une voiture

Peindre une voiture.

Après un choc ou une griffe, appliquer une peinture pour voiture permet de remettre en état son véhicule. Mais il est important de comprendre que repeindre une carrosserie ne se fait pas n’importe comment. Pour cela, l’idéal reste de contacter un carrossier spécialisé. Vous avez peur de ses tarifs ? Dans ce cas, Expert Peinture vous guide et vous dit tout sur le prix de peinture d’une voiture par un spécialiste.

Les solutions pour repeindre une voiture

Il faut savoir qu’il existe différentes solutions lorsque l’on souhaite changer la couleur d’une voiture, ou tout simplement refaire la carrosserie pour dissimuler des rayures ou encore des graffitis.

On trouve trois principales alternatives au moment de repeindre sa voiture :

  • La peinture complète du véhicule : une peinture complète va consister à peindre l’ensemble du véhicule. C’est l’idéal pour changer la couleur d’une voiture ou encore rénover une carrosserie couverte de rayures. C’est aussi l’assurance d’une couleur uniforme sur tout le véhicule.
  • La peinture d’un élément de carrosserie : si un seul élément de la carrosserie est touché, vous pouvez faire repeindre cet élément et cet élément seul. L’inconvénient ? Il se peut que le carrossier ait du mal à trouver la nuance exacte de couleur.
  • Le total covering : aussi appelée total wraping, cette méthode consiste à poser un sticker sur l’ensemble de la carrosserie pour changer sa couleur. Effectuée par une entreprise de carrosserie, cette technique est souvent moins coûteuse que la peinture complète.

Peindre au pistolet : les techniques et astuces

Peindre avec un pistolet à peinture.

L’utilisation d’un pistolet à peinture peut vous permettre de peindre plus rapidement et proprement. Mais attention : une station de peinture reste assez délicate à utiliser, et il est important de connaître les bonnes pratiques. Comme toujours, Expert Peinture vous guide et vous explique comment peindre au pistolet sans laisser de trace.

Quand peut-on utiliser un pistolet à peinture ?

L’utilisation d’un pistolet à peinture a de nombreux avantages :

  • Vous peignez plus vite,
  • Vous obtenez un rendu parfaitement uniforme,
  • Vous pouvez recouvrir des endroits plus difficiles d’accès.

Il est tout à fait possible de peindre un plafond au pistolet, tout comme on peut utiliser la station de peinture pour peindre des murs ou encore des éléments séparés (porte, fenêtre, portail, etc.).

Cependant, l’usage d’un pistolet n’est pas adapté à tous les travaux de peinture. Il s’agit d’un accessoire assez salissant, et qui exige de bien protéger tous les éléments que vous ne souhaitez pas peindre. Par ailleurs, le pistolet ne peut pas toujours s’occuper des travaux précis.

Pour exemple, s’il est possible de peindre un radiateur au pistolet, cela exige que vous démontiez le radiateur en premier lieu. Sans quoi, vous allez salir le mur et toutes les surfaces alentours. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Peindre au pistolet : les bons conseils

L’usage d’une station de peinture nécessite de prendre certaines précautions. Sans quoi, vous risquez d’obtenir un résultat mitigé, ou encore de salir des éléments que vous ne souhaitiez pas peindre.

Nous avons rassemblé pour vous quelques conseils d’utilisation du pistolet à peinture :

La préparation de la peinture

Un pistolet à peinture peut être utilisé avec n’importe quelle peinture. En revanche, il est essentiel que votre peinture soit liquide.

De ce fait, il est nécessaire de bien préparer la peinture avant de remplir le pistolet :

  • Les peintures acryliques doivent être diluées à l’eau.
  • Les peintures glycéro (voir notre présentation ici) doivent être diluées au White Spirit. Pensez à porter des protections lorsque vous utilisez ce type de produit.

Il faut entre 5 et 10 % de diluant dans une peinture classique. Vérifiez les dosages recommandés sur votre pot de peinture. Utilisez un malaxeur pour bien diluer la peinture.

Notre conseil : lisez toujours la notice de votre station de peinture. Elle donne généralement de très bons conseils sur la préparation de la peinture et les conseils d’utilisation.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Orienter le tube d’aspiration

Les pistolets à peinture sont tous équipés d’un tube d’aspiration orientable. Il est nécessaire d’orienter correctement ce tube avant de placer la peinture.

Le tube d’aspiration doit être orienté :

  • Vers l’avant pour une pulvérisation à la verticale.
  • Vers l’arrière pour une pulvérisation vers le haut.

Protéger les lieux

Contrairement à l’usage du rouleau ou du pinceau, qui restent relativement propres, peindre au pistolet dégage un nuage de peinture qui peut facilement tâcher.

Il est donc important de bien protéger les environs au moment de peindre :

  • Portez une tunique de protection.
  • Posez une bâche en plastique au sol, attachée en bas du mur à l’aide d’adhésif.
  • Protégez tous les éléments que vous ne souhaitez pas peindre (portes, fenêtres, interrupteurs, etc.) à l’aide de ruban de masquage.
  • Retirez tous les meubles et objets d’une pièce avant de la peindre.

Un pistolet à peinture basse pression ou une station de peinture dégagent systématiquement de la vapeur de peinture. Pour vous protéger, portez un masque et aérez la pièce, sans pour autant laisser entrer les courants d’air. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Peindre au pistolet à peinture

Pour réussir à peindre sans laisser de trace, il est important de connaître les bonnes pratiques de peinture au pistolet :

  • Laissez l’appareil tourner quelques minutes avant de l’utiliser, de manière à être certain de profiter d’une pulvérisation optimale.
  • Réglez la forme et la puissance du jet avant utilisation, et faites différents tests sur un carton si nécessaire.
  • Pour peindre avec un pistolet, travaillez à une vingtaine de centimètres du support.
  • Travaillez par mouvements lents, de haut en bas. Gardez la même fréquence de mouvement pour assurer un rendu parfaitement uniforme.
  • Travaillez par petites portions (un mètre carré à la fois) et attaquez une nouvelle portion uniquement quand la première est couverte. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Pensez à nettoyer sa station de peinture

Pour vous assurer que votre pistolet à peinture garde son efficacité, il est important de le nettoyer juste après utilisation.

Lavez les différentes parties tour à tour, et rincez. Si vous avez utilisé de la peinture à l’huile, utilisez du White Spirit pour le nettoyage. Fiez-vous à la notice de votre peinture pour savoir comment la nettoyer parfaitement.

Une fois les éléments propres, remplissez le pistolet de peinture avec de l’eau (ou une solution adaptée au nettoyage de votre peinture), et pulvérisez l’eau sur un carton. Pulvérisez jusqu’à ce que l’eau soit claire. Cela va permettre de nettoyer le conduit du pistolet.

Choisir sa station de peinture

Pour conclure, n’oubliez pas que le choix d’un pistolet à peinture est primordial pour des travaux réussis.

De préférence, écartez d’emblée de jeu les pistolets à peinture pas chers, qui ont tendance à avoir une efficacité médiocre.

Pour un particulier, l’achat d’un pistolet à peinture à basse pression est généralement suffisant. Mais opter pour une station de peinture haute pression à la puissance réglable peut être un bon investissement si vous utilisez ce pistolet de manière fréquente.

Bon à savoir : il est tout à fait possible de louer une station de peinture. Cela peut être utile si vous avez besoin d’un pistolet à peinture pour une tâche précise, mais que vous ne comptez plus l’utiliser par la suite.

La peinture sur verre

Jeune femme peignant sur du verre.

Il est tout à fait possible de peindre sur du verre. Cette technique est d’ailleurs une discipline artistique à part entière, plus encore que des travaux d’intérieurs. Vous cherchez à en savoir plus sur la peinture à choisir pour du verre, ou sur les techniques de réalisation de ce type de tâche ? Nous vous expliquons tout de A à Z.

Tout savoir sur la peinture sur vitrail

À condition d’opter pour une peinture adéquate, il est tout à fait possible de repeindre du verre.

En revanche, cette activité est généralement pratiquée comme un loisir artistique plutôt que comme une solution de décoration d’intérieur.

Si vous souhaitez vous attaquer à la peinture sur vitrail, nous vous recommandons de vous entrainer en premier lieu sur des objets en verre de petite taille (par exemple un verre ou un pot de moutarde).

Attention : la plupart des peintures adaptées au verre ne sont pas adaptées à un usage domestique. Leur rôle est avant tout décoratif. Ne les utilisez donc pas pour peindre de la vaisselle ou tout ustensile alimentaire. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture décorative).

Quelle peinture choisir ?

Pour réussir à peindre des objets en verre, il est indispensable d’opter pour une peinture sur vitrail. Ces peintures, généralement vendues en petite contenance, sont spécialement adaptées pour accrocher sur du verre.

On trouve deux finitions principales pour les peintures sur vitrail :

  • Transparente : la peinture laisse passer la lumière et donne l’effet de vitraux.
  • Opaque : la peinture ne laisse pas passer la lumière, et son motif est donc plus visible.

Certaines peintures se nettoient à l’eau, et d’autres nécessitent l’usage de White Spirit. Les peintures à l’eau sont moins pratiques, car elles peuvent nécessiter de passer l’objet au four pour fixer la couleur. En revanche, elles sont moins toxiques pour l’environnement.

Pensez bien à lire la notice de la peinture qui vous intéresse avant de l’utiliser.

Matériels

Pinceau à rechampir

White spirit

Cuter lam

Réaliser une peinture sur verre

Il est possible de peindre tout élément en verre. Vous pouvez donc aussi bien vous attaquer à un petit objet que peindre un meuble en partie constitué de verre.

Comme il est facile de trouver des objets en verre à bas prix, l’idéal est de bien vous entraîner avant de vous attaquer à un gros projet.

Voici les différentes étapes nécessaires pour réussir sa peinture sur du vitrail :

1. La préparation de la surface

Avant même de peindre, assurez-vous que la surface en verre que vous souhaitez peindre est parfaitement propre et transparente. Si nécessaire, vous pouvez procéder à son nettoyage :

  1. Nettoyez-le à l’aide d’un produit d’entretien classique,
  2. Rincez-le,
  3. Laissez sécher.

Si le verre est intégré à un autre élément, n’hésitez pas à utiliser du ruban de masquage ou du papier journal pour protéger les éléments que vous ne souhaitez pas peindre.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture décorative)

2. La préparation des motifs

La peinture sur verre consiste généralement à peindre des motifs, et non pas toute une surface. Pour vous garantir des motifs propres, il est conseillé de les dessiner à l’avance et d’utiliser des pochoirs :

  1. Prenez les mesures de l’objet à peindre.
  2. Dessinez ou calquez le motif que vous souhaitez peindre. Votre motif ne doit pas dépasser la surface à peindre
  3. Coupez la feuille de papier ou de calque sur les traits intérieurs du dessin pour en faire un pochoir. Utilisez pour cela un cutter ou une paire de ciseaux.
  4. Collez le pochoir sur la surface en verre à l’aide d’un adhésif. Veillez à ce que le pochoir soit droit et situé là où vous souhaitez voir le dessin.

Attention : seuls les adultes doivent manipuler des objets coupants (ciseaux, cutter, etc.).

3. La préparation de la peinture

Contrairement à la plupart des peintures classiques, les peintures sur verre nécessitent d’être diluées. À moins que votre peinture ne soit indiquée comme prête à l’emploi, vous allez devoir suivre sa notice pour savoir comment la préparer.

Une peinture sur verre se dilue généralement avec :

  • Du White Spirit,
  • Une essence minérale inodore,
  • Ou de l’eau.

Suivez précisément les mesures indiquées, pour ne pas que votre peinture soit trop pâle ou trop prononcée.

4. La peinture sur verre

Pour appliquer votre peinture, différents choix s’offrent à vous :

  • Le pinceau à poil souple : idéal pour un travail de précision. Il se travaille en douceur et par à-coups, sans jamais presser sur la brosse.
  • L’éponge : parfaite pour travailler sur de vastes surfaces. Il faut légèrement tremper l’éponge dans la peinture, et l’appliquer délicatement sur le verre. Ne pas appuyer pour ne pas faire couler la peinture.

Les peintures sur vitraux s’appliquent généralement en deux couches, pour renforcer leur éclat. Contrairement aux peintures traditionnelles, il n’est pas nécessaire que la première couche sèche pour appliquer la seconde.

Si vous utilisez un pochoir, pensez à l’enlever avant que la peinture ait fini de sécher. Laissez ensuite sécher l’objet à l’abri de la poussière.

Pensez à nettoyer vos outils avant que la peinture ne sèche.

Astuce : pendant les travaux de peinture, pensez bien à protéger la table sur laquelle vous peignez, et à porter une tenue adéquate. La peinture sur vitrail risque en effet de vous salir !

Choisir une peinture de sous-couche

Peinture d’une sous-couche.

Utiliser une sous-couche spéciale pour peinture permet d’assurer la qualité de vos travaux. Ce traitement va en effet faciliter l’accroche de la peinture. Mais il est important de choisir le bon produit avant de peindre un mur intérieur ou extérieur. Expert Peinture vous guide dans le choix d’une sous-couche pour tous vos travaux de peinture.

Faut-il opter pour de la peinture monocouche ?

Bien souvent, les propriétaires sont tentés de faire l’impasse sur la sous-couche. Il faut dire qu’il existe de plus en plus de peintures dites « monocouches ». Alors, la sous-couche est-elle devenue inutile ?

Pas du tout ! Il faut savoir que même les peintures monocouches s’appliquent en deux fois. Le terme monocouche est souvent un argument commercial trompeur, car la première couche ne suffit pas à avoir un rendu impeccable.

Il est donc recommandé d’utiliser des sous-couches murales, même avec des peintures monocouches.

Comment choisir sa sous-couche murale ?

Cependant, il convient d’opter pour un produit adapté à vos besoins. S’il existe des sous-couches universelles, l’idéal est d’opter en premier lieu pour un produit spécifique.

Voici les différents critères à examiner au moment de sélectionner une peinture en sous-couche :

Le matériau

C’est avant tout le matériau que vous allez peindre qui déterminera quelle sous-couche choisir. En effet, la plupart des sous-couches s’adaptent à un matériau en particulier.

On trouvera ainsi une vaste gamme sur le marché :

  • Les sous-couches spéciales bois
  • La peinture de sous-couche pour plâtre
  • La sous-couche de carrelage

L’avantage de ces produits est qu’ils vont s’adapter à la porosité du support, de manière à le rendre plus adhérent… et ce peu importe la peinture que vous utilisez par la suite.

À savoir : l’avantage des sous-couches spécifiques est que leur notice vous expliquera précisément comment peindre votre support. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

La résistance à l’humidité

Pour les peintures de murs extérieurs, ou pour peindre des pièces humides, il faut nécessairement opter pour des sous-couches spéciales :

  • Les sous-couches microporeuses
  • Les sous-couches spéciales pour salle de bain
  • Les sous-couches de façade (pour murs extérieurs)

Ces produits ne vont pas uniquement faciliter l’accroche de la peinture, mais aussi s’assurer qu’elle ne s’écaille pas une fois exposée à l’humidité. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture).

Le cas des sous-couches universelles

On trouve sur le marché de nombreuses peintures de sous-couches dites universelles. Ces dernières vont s’adapter à la plupart des matériaux :

  • Ciment
  • Plâtre
  • Bois
  • Fer
  • PVC

Sur le papier, ces produits peuvent être très pratiques, notamment si vous avez différents matériaux à couvrir. Cependant, méfiez-vous des sous-couches universelles pas chères. Elles risquent en effet de mal s’adapter à certains supports.

Si vous avez le choix, préférez opter pour un produit bien spécifique, 100 % adapté au support que vous allez peindre.

Tout savoir sur la peinture époxy : méthode d’application, etc.

Artisans appliquant de la peinture epoxy sur le sol.

Si vous avez besoin d’une peinture résistante et très couvrante, la peinture époxy pourrait être faite pour vous ! Cette peinture à l’huile qui s’applique sur tous les supports offre en effet d’excellentes capacités couvrantes. Mais attention, l’application de la peinture époxy est délicate, et ce type de peinture garde certains défauts. Expert Peinture vous présente en détail cette peinture pas comme les autres !

Présentation de la peinture époxy

Pour les projets de peinture qui ont besoin d’une peinture résistante et durable, on choisir souvent l’époxy. Cette peinture à l’huile est en effet très réputée pour son côté couvrant et sa grande résistance aux chocs et à l’épreuve du temps.

La peinture époxy est une peinture à l’huile, composée (comme son nom l’indique) d’un liant polymère époxy, ainsi que d’un durcisseur.

Plus résistante encore que la peinture glycéro, la peinture époxy s’applique sur pratiquement tous les supports (PVC, béton, carrelage, métal, bois…), aussi bien en intérieur qu’en extérieur. On peut ainsi utiliser ce type de peinture pour peindre des sols, des murs, des plafonds, voire même des carrosseries ! (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Caractéristiques de la peinture époxy

Comme toutes les peintures à l’huile, la peinture époxy n’est pas forcément idéale en tous points, et dispose de quelques défauts qu’il est bon de connaître. Étudions ensemble les caractéristiques de cette peinture solide mais pas forcément parfaite :

Les avantages de la peinture époxy

Ce n’est pas un hasard si la peinture époxy est recommandée dans de nombreuses situations. En effet, cette peinture affiche des caractéristiques exceptionnelles :

  • Une résistance hors norme : pour tous les travaux délicats, la peinture époxy offrira une grande résistance. Vous pouvez appliquer cette peinture sur un sol sans rien craindre : si le support a été correctement préparé, la peinture durera des années !
  • Une belle esthétique : comme la plupart des peintures à l’huile, cette peinture offre un aspect profond et homogène.
  • Une peinture multisupport : difficile de trouver un support que l’on ne pourrait pas peindre avec ce type de peinture. Si un support est difficile à peindre, la peinture époxy sera généralement la solution ! (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Les limites de la peinture époxy

Malgré tout, il est bon de noter les défauts de cette peinture avant de la choisir :

  • Une peinture toxique : comme toutes les peintures à l’huile, la peinture époxy est à la fois toxique et mauvaise pour l’environnement. Il faudra donc bien aérer la pièce durant et après les travaux, et ne pas rejeter cette peinture dans le tout-à-l’égout. Les amoureux de la nature préféreront la peinture acrylique, bien meilleure pour l’environnement.
  • Une application difficile : il faut également noter que l’application de la peinture époxy est très délicate. Sans un support parfaitement préparé et adapté, cette peinture gardera des traces peu esthétiques. Notre conseil ? Confiez l’application d’une peinture époxy à un expert !

Comment appliquer de la peinture époxy ?

Comme vu plus haut, la peinture époxy est loin d’être facile à appliquer ! En effet, elle va nécessiter un support parfaitement préparé, et une grande rapidité d’exécution. Voici quelques informations essentielles à savoir pour l’application d’une peinture époxy :

  • Votre surface doit être parfaitement préparée avant application.
  • Une fois la peinture mélangée, il faudra l’appliquer rapidement, sans quoi elle sera inutilisable.
  • La peinture époxy est toxique. Pensez à bien aérer et à porter les protections adéquates. Évitez cette peinture dans une chambre d’enfant.
  • Si le support est trop poreux, il vous faudra appliquer une primaire d’accrochage.
  • Pensez toujours à nettoyer vos outils au White Spirit juste après l’application

L’application de la peinture époxy

Application de la peinture epoxy sur le sol.

La peinture époxy a beau être adaptable à de nombreux supports (bois, PVC, carrelage…), il n’en reste pas moins qu’elle est difficile à appliquer. En effet, comme toutes les peintures à l’huile, l’époxy va exiger une méthode bien spécifique. Si vous vous demandez encore comment appliquer une peinture époxy, notre article du jour devrait vous être d’une grande aide !

Les usages de la peinture époxy

La peinture époxy est une peinture à l’huile, à l’image de la peinture glycéro. Mais elle est bien plus durable et adhérente que cette dernière.

L’un des avantages de ce type de peinture est qu’il est possible de l’appliquer sur de nombreux supports :

  • Bois
  • PVC
  • Carrelages
  • Béton

Il s’agit d’une peinture adaptée aux sols et plafonds, qui s’applique aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Le mieux est encore de consulter la notice d’une peinture époxy si vous souhaitez être assurée qu’elle est adaptée à l’usage que vous allez en faire. Pour en savoir plus sur ce type de peinture, cliquez sur notre présentation dédiée.

Comment réussir l’application d’une peinture époxy ?

Si elle est efficace, la peinture époxy nécessite une application particulière, et beaucoup d’attention. Que vous l’utilisiez pour peindre une baignoire, un sol ou un mur, il faudra toujours suivre les précautions d’usage et travailler avec méthode.

Voici les différentes étapes par lesquelles passer pour peindre avec de l’époxy :

1. Lire la notice d’utilisation

Il existe différents types de peintures époxy, dont l’application et l’usage peuvent différer. Avant toute chose, prenez le temps de lire :

  • Les conditions d’application
  • Les précautions d’usage

L’idéal est de consulter la notice d’une peinture avant l’achat, pour être certain que son usage convient à vos besoins.

2. Préparer le support

Sur un support non préparé, la peinture époxy risque rapidement de s’écailler, ou de donner un résultat de mauvaise qualité. Cela vaut aussi bien si vous cherchez à utiliser l’époxy comme peinture murale ou encore à peindre des sols ou des plafonds.

Votre support doit être :

  • Plane
  • Propre
  • Sec

Pour cela, vous pourrez avoir à poncer légèrement le support pour éliminer les parties friables. Dépoussiérez ensuite, puis appliquez un dégraisseur sur l’ensemble de la surface à peindre. Si le support comporte des imperfections, réparez-les à l’aide d’enduit de rebouchage. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

3. Préparer la peinture

La peinture époxy est généralement composée de deux éléments : la résine et le durcisseur. Pour la préparer, il faut mélanger séparément chacun de ses éléments, puis les verser dans un bidon.

Mélangez cette « préparation » vigoureusement à l’aide d’une spatule, jusqu’à ce que la couleur de la peinture soit parfaitement unie.

Une fois mélangée, la peinture doit être utilisée immédiatement. Après deux à trois heures, elle sera en effet inutilisable. Prenez donc le temps de bien calculer la quantité nécessaire, et de préparer la peinture bidon par bidon.

4. Appliquer la peinture

L’application d’une peinture époxy se fait au choix au rouleau ou au pistolet à peinture. Elle doit être effectuée par temps sec, et à une température située entre 15 et 20°.

Les peintures époxy sont des peintures toxiques. Au moment de les mélanger, comme de les appliquer, vous porterez un masque de protection et des gants en latex. Il faut peindre dans une pièce bien aérée, et laisser l’aération durant le séchage.

Appliquez la peinture en deux couches en prenant soin de respecter les quantités recommandées pour chaque surface. Entre chaque couche, laissez sécher pendant 24 heures. Appliquez la seconde couche en moins de 5 jours, sans quoi il faudra poncer légèrement la première avant l’application de la seconde couche. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Cette peinture dégage une mauvaise odeur durant l’application, qui s’estompera après quelques semaines.

Peut-on peindre du PVC ?

Portail en PVC peint.

Avec son rendu quasi systématiquement blanc et peu accueillant, le PVC ne fait pas toujours rêver. Voilà pourquoi de nombreuses personnes se demandent s’il est possible de peindre du PVC. Et pour cause, peindre une porte en PVC ou du lambris en PVC pourrait tout à fait changer une décoration d’intérieur. Mais est-ce vraiment faisable ? Expert Peinture vous en dit plus et vous explique comment appliquer de la peinture sur PVC.

Le PVC peut-il être peint ?

C’est la question que beaucoup de monde se pose : puis-je peindre du PVC ? On sait en effet que la peinture ne va pas forcément bien accrocher sur du plastique. Dès lors, il est loin d’être idiot de se poser la question.

Et il faut savoir que la réponse n’est pas définitive :

On peut peindre du PVC…

S’il fallait faire simple, nous nous contenterons de dire qu’il est tout à fait possible de peindre du PVC. Tout comme la peinture sur bois, la peinture sur PVC devra simplement répondre à une méthode adaptée et à une préparation correcte du support.

Ainsi, si vous souhaitez peindre un lambris en PVC pour changer la couleur d’une pièce, ou encore repeindre des chaises en PVC, rien ne vous en empêche !

mais peindre du PVC reste limité !

Cependant, il faut garder en tête que le PVC n’est pas un matériau idéal pour être peint. En effet, une peinture sur PVC a plus de chances de s’écailler ou de donner un mauvais résultat (traces de pinceaux ou de rouleaux). C’est d’autant plus vrai pour les PVC à usage extérieur, plus exposés aux intempéries.

Si vous avez lu le dossier que nous avons consacré à la peinture des fenêtres, vous savez par exemple qu’il n’est pas forcément idéal de peindre une fenêtre en PVC. Le résultat risque d’être mitigé, et de courte durée.

Ainsi, nous ne vous recommandons pas de peindre du PVC en neuf. Il est inutile d’acheter une porte ou une fenêtre en PVC si vous envisagez déjà de la repeindre. Autant opter pour une fenêtre en bois, ou pour un produit qui a déjà les couleurs qui vous intéressent.

Si vous souhaitez peindre un ancien meuble ou objet en PVC, c’est tout à fait votre droit. Il faudra cependant savoir que le résultat pourrait ne pas être parfait.

Des peintres professionnels près de chez vous chiffrent gratuitement votre chantier >>

Quel type de peinture choisir pour du PVC ?

Pour réussir à peindre un PVC correctement, il faut avant tout choisir une peinture adaptée. Le mieux est encore d’opter pour des peintures spéciales PVC, que l’on peut facilement trouver dans des grandes surfaces spécialisées.

L’application d’une peinture glycéro pourra également convenir sur un support en PVC. On évitera cependant la plupart des peintures acryliques, dont le pouvoir couvrant reste limité.

Dans tous les cas, optez également pour la pose d’une primaire pour PVC, qui garantira l’accroche de la peinture.

Comment peindre du PVC ?

Pour conclure, nous tenions à vous donner quelques indications sur la méthode nécessaire pour la peinture du PVC. Avant de peindre une porte en PVC ou un lambris en PVC, prenez le temps de bien suivre ces différentes étapes :

1. La préparation du PVC

Comme tous les matériaux, le PVC doit être préparé avant d’être peint. C’est d’autant plus important que le PVC est un matériau lisse, sur laquelle la peinture adhère donc très peu.

Pour préparer la surface à peindre, vous allez :

  • Nettoyer le support à l’aide d’acétone ou d’alcool à brûler (pensez à porter des gants de protection)
  • Poncer le PVC à l’aide de papier abrasif à grain fin
  • Dépoussiérer et laisser sécher

2. L’application d’une sous-couche pour PVC

Il existe des sous-couches spéciales pour plastique, qu’il vous faudra absolument utiliser pour ce type de travaux.

Vous appliquerez la sous-couche sur l’ensemble de la surface à peindre, en utilisant au choix une brosse ou un rouleau (en fonction de la surface à peindre et de la technicité des travaux).

3. L’application de la peinture

Une fois la sous-couche sèche, il vous reste à appliquer la peinture pour PVC en une à deux couches.

Vous pourrez utiliser pour cela une brosse, un rouleau ou un pistolet à peinture. Le pistolet à peinture sera recommandé, car il laissera moins de traces… Son usage nécessite cependant un certain savoir-faire.

Si le résultat n’est pas satisfaisant après la première couche, laissez sécher et appliquez une seconde. N’utilisez pas trop de peinture, car cela risquerait de créer des reliefs disgracieux.

La peinture polyuréthane : son application, ses fonctions

Pose de la peinture polyuréthane

Si on parle très souvent de la peinture glycéro quand on aborde le sujet des peintures à l’huile, on oublie parfois l’existence de la peinture polyuréthane. Pourtant, ce type de peinture peut être très utile, notamment pour peindre un sol. Expert Peinture a décidé de revenir en détail sur la peinture polyuréthane bi-composant, ses usages et son application.

Qu’est-ce que la peinture polyuréthane ?

Commençons par présenter la peinture polyuréthane :

Présentation de la peinture polyuréthane

À l’instar de la peinture glycéro, la peinture polyuréthane est une peinture à l’huile, qui offre donc un excellent pouvoir couvrant et permet véritablement de changer un espace. Mais alors que la peinture glycéro ne sera jamais utilisée comme peinture pour sol, la polyuréthane sera excellente pour cela.

Cette peinture est composée d’une résine polyuréthane (d’où son nom) mêlée à un solvant. C’est grâce à l’évaporation du solvant que la peinture polyuréthane peut sécher.

Les usages de la peinture polyuréthane

Si vous êtes à la recherche d’une peinture pour sol, la peinture polyuréthane pourrait parfaitement faire l’affaire ! En effet, cette peinture offre une finition solide et résistante aux passages. Elle pourra même vous permettre d’obtenir un effet laque et de faire briller vos surfaces, pour une finition exceptionnelle.

Extrêmement résistante, la peinture polyuréthane s’applique aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Pour exemple, elle peut être utilisé pour repeindre la coque des bateaux, lorsqu’il s’agit d’une peinture polyuréthane bi-composant.

Avant d’acheter une peinture polyuréthane, consultez bien sa notice pour être certain de ses domaines d’applications.

Qu’est-ce qu’une peinture polyuréthane bi-composant ?

Il faut noter qu’on peut trouver deux types de peintures polyuréthane. On parlera souvent d’aquaréthane quand cette peinture est en phase aqueuse (utilisée pour la plupart des travaux de peinture).

Le terme peinture polyuréthane bicomposant indiquera quant à lui que la peinture est composée d’une base et d’un durcisseur. Ce type de peinture sera particulièrement adaptée aux peintures d’extérieur, et bénéficiera d’une grande résistance et d’une finition brillante.

Avantages et inconvénients de la peinture polyuréthane

Il est à noter que cette peinture, si elle peut être parfaitement adaptée à certains travaux, n’est pas parfaite. Examinons ensemble les avantages et défauts de ce type de peinture :

Avantages d’une peinture polyuréthane

De nombreuses caractéristiques essentielles vont plaider en faveur de cette peinture :

  • Sa résistance : il s’agit d’une peinture particulièrement résistance à l’eau ou au passage.
  • Son pouvoir couvrant : comme toutes les peintures à l’huile, elle couvrira sans mal n’importe quelle surface.
  • Son brillant : cette peinture offre une finition laquée ou brillante, idéale pour refaire sa décoration d’intérieur.
  • Son prix : en rapport avec sa qualité de pose, la peinture polyuréthane reste très abordable. Voir plus bas pour en savoir plus sur le coût d’une peinture polyuréthane. (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture).

Inconvénients de la peinture polyuréthane bicomposant ou aqueuse

Cependant, prenez bien en compte les défauts de cette peinture avant l’achat. Voici les plus grandes limites de la peinture polyuréthane :

  • Sa toxicité : cette peinture, comme la peinture glycéro, est toxique pour l’environnement. De ce fait, il faut l’appliquer avec précaution, et porter des protections durant l’application. Mieux vaut parcourir cette page si vous êtes à la recherche d’une peinture écologique.
  • Son application : en dehors du besoin de protection, la peinture polyuréthane est longue à sécher, et nécessite d’être dans un espace protégé, car les poussières peuvent s’intégrer à la surface durant le séchage. Il faudra donc redoubler d’attention durant l’application ! (Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

L’application d’une peinture polyuréthane

Concernant l’application de cette peinture, nous venons de voir qu’elle était assez complexe.

La peinture polyuréthane s’applique au rouleau ou parfois au pistolet à peinture. Elle va généralement nécessiter deux couches, ainsi qu’une primaire d’accrochage. Il faudra également bien préparer le support pour une finition parfaite.

Étant donné que cette peinture est toxique, vous porterez des gants et un masque, et travaillerez dans un espace bien aéré. L’odeur de la peinture polyuréthane sera assez prenante lors de la pose et les premiers jours de séchage.

Il est important de ne pas jeter les résidus de peinture polyuréthane à l’égout, car il s’agit d’une peinture très mauvaise pour l’environnement. Vous penserez à nettoyer vos outils au White Spirit.

Peindre fenêtre (bois, pvc) : réussir la peinture de vos fenêtres

Artisan peignant une fenêtre.

Directement exposées aux intempéries, les fenêtres d’une maison peuvent rapidement dépérir. Pour leur rendre leur jeunesse sans avoir à les remplacer, il peut être intéressant de les repeindre ! En effet, peindre une fenêtre en bois ou en PVC vous permettra de lui redonner son aspect initial et de la renforcer. Aujourd’hui, Expert Peinture vous explique comment peindre une fenêtre en PVC ou en bois.

Peut-on peindre une fenêtre ?

Si vous avez encore des doutes à ce sujet, il est tout à fait possible de peindre ou repeindre une fenêtre, et ce quel que soit son matériau. On peut peindre une fenêtre au cours d’une rénovation, ou tout simplement pour modifier son apparence.

Il est particulièrement adapté de peindre une fenêtre en bois, car il s’agit d’un matériau facile à repeindre (voir nos conseils sur la peinture du bois extérieur). Cependant, peindre une fenêtre en PVC est un peu plus délicat, comme nous allons vous le montrer dans cet article.

Peindre une fenêtre en bois : la méthode

Débutons cet article en détaillant la méthode de peinture d’une fenêtre en bois. Si vous vous souvenez de notre article sur la peinture d’un volet, vous allez réaliser que la méthode est assez similaire ici. Mais détaillons-la plutôt :

1) La préparation de la fenêtre

Pour peindre une fenêtre en PVC ou en bois, l’idéal est de travailler à l’horizontale, c’est-à-dire sur une fenêtre démontée. En effet, votre peinture risque de couler si vous peignez une fenêtre montée, et l’opération sera plus délicate.

L’idéal est donc de démonter le battant de la fenêtre, et de le travailler sur un tréteau. N’oubliez pas de repeindre également le cadre de la fenêtre.

En premier lieu, il faudra préparer la fenêtre à être peinte. Pour cela, vous devrez poncer totalement les traces de l’ancienne peinture. Si nécessaire, l’utilisation d’un décapant pourra être utile (notamment sur les fenêtres lasurées).

La préparation du bois de votre fenêtre sera la même que lors de la peinture d’un meuble en bois. Une bonne préparation du support permettra à la peinture d’adhérer plus facilement.

Une fois votre bois propre et sec, vous allez appliquer du ruban de masquage directement sur les vitres, le long de l’encadrement, pour éviter de les tâcher durant la peinture. Vous démonterez également toutes les pièces métalliques (poignées, etc.), de manière à éviter qu’elles ne soient peintes.

Vous aurez besoin de…

Papier abrasif

Décapant

Ruban de masquage

2) L’application de la peinture pour bois

Pour peindre une fenêtre en bois, il faudra avoir acheté préalablement une peinture pour bois en usage extérieur. L’usage d’une sous-couche spécial bois vous permettra d’avoir un meilleur résultat, en particulier sur les fenêtres neuves.

L’application de la peinture pour bois peut se faire au pinceau ou au pistolet. Sur une fenêtre, on évitera généralement d’utiliser le rouleau. Pour les travaux de précision, rien ne supplantera l’utilisation d’une ou plusieurs brosses de tailles adaptées. Évitez d’appliquer une trop grosse couche de peinture, et lissez bien la peinture.

Après la première couche de peinture, poncez légèrement pour faciliter l’accroche de la seconde couche. Dépoussiérez la fenêtre, puis appliquez la seconde couche.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture)

Matériel: