Construction en brique

Construction en brique

Construire en brique

Matériau de construction aux nombreux avantages, la brique revient au goût du jour. En terre crue ou en terre cuite, et si vous optiez pour une maison en brique ?

Construire en brique : brique en terre crue ou en terre cuite?

La brique est un matériau de construction fait de terre argileuse souvent mélangée à du sable. Il existe deux grandes familles de briques, la brique en terre crue et la brique en terre cuite.
Les 
briques de terre crue se divisent en deux sous-catégories :

  • briques non compressées traditionnelles auxquelles peuvent être ajoutées des fibres (pailles, lin, crin…) pour en accroître la résistance
  • briques compressées contenant du ciment ou de la chaux, pouvant concurrencer le parpaing ou la brique en terre cuite en termes d’isolation

Les briques en terre cuite qui se subdivisent en :

  • briques pleines, enduites ou laissées apparentes, utilisées surtout comme matériau de parement
  • briques creuses et à alvéoles, de type Monomur et Biomur, les plus couramment utilisées aujourd’hui pour monter les murs d’une maison car plus légères et plus isolantes
  • briques réfractaires, servant à la fabrication de foyers, cheminées, barbecues, fours…
  • briques non gélives, résistantes aux effets du gel

Les avantages de construire en brique

Construire en brique redevient tendance, ce matériau ayant été boudé après la seconde guerre mondiale au profit des constructions béton et parpaing plus rapides à monter. Disponible dans des formes, dimensions et couleurs différentes (rouge, jaune, orangée…), la brique présente de nombreux avantages :

  • Matériau de construction durable et écologique
  • Aucun impact sanitaire connu
  • Bonne isolation phonique
  • Grande inertie thermique (supérieure à celle du parpaing) rendant l’hiver plus chaud et l’été plus frais, limitant ainsi les dépenses liées à l’isolation
  • Qualité de l’air améliorée à l’intérieur de la maison
  • Bonne régulation hygrométrique
  • Grande résistance au feu

Construire en brique requiert un délai de mise en œuvre relativement long (en moyenne 3 m² de mur élevé par jour et par maçon) ce qui rend ce type de construction plus onéreux qu’une construction en parpaing. Mais en dépit de ces inconvénients, la brique a un bel avenir devant elle.

Avantages et inconvénients des briques dans la maison

De quoi se compose la brique ?

Les briques se composent d’argile cuite qui leur donne leur couleur rouge orangée. On trouve cette matière première naturelle dans quasiment tous les pays du monde, ce qui fait que la brique est l’un des matériaux les plus utilisés dans la construction de maisons. Les briques peuvent prendre différentes formes en fonction de leur destination, en voici quelques exemples parmi les plus usités :

  • creuse et parallélépipédique, avec ou sans gorge, pour bâtir des murs de maisons, d’édifices, etc. ;
  • profil en U pour le chaînage ;
  • creuse et plate pour monter des cloisons ;
  • petit parallélépipède plein utilisé en encadrement de fenêtres, parement ;
  • petit parallélépipède perforé pour murs porteurs et cloisons ;
  • petit parallélépipède plein réfractaire pour les foyers de cheminées.

Le long processus de la brique

L’argile est le principal composant des briques, une ressource de base considérée comme intarissable. La matière brute extraite des argilières doit être additionnée d’eau pour être travaillée. Un malaxage permet d’obtenir une matière suffisamment homogène. L’argile peut aussi être mélangée à une quantité définie de terre de déblais, ce qui fait de la brique un matériau écologique.

Pour lui donner sa forme de brique, le produit est versé dans des moules adéquats. Une fois formées, les briques doivent longuement sécher à l’air libre avant d’être cuites. Cette cuisson nécessite encore quelques étapes, comme un premier passage d’au moins 5 heures dans un four chauffé à quelque 100 degrés. Une température qui consiste à éliminer l’eau contenue dans l’argile. Si ce protocole n’est pas parfaitement respecté, les briques risquent de se fendre et de perdre de leur qualité. La cuisson se termine à une température entre 900 et 1000 degrés. Leur fabrication manuelle n’entraîne pas de pollution.

Si je choisis la brique pour ma maison

On aime la brique pour son caractère naturel et sa fabrication artisanale. Mais qu’en est-il de ses qualités dans la construction ?

  • c’est un matériau ne contenant aucun produit toxique ;
  • la brique est recyclable ;
  • elle résiste au feu et aux écarts climatiques ;
  • elle est plus performante que le béton dans tout type d’isolation ;
  • conforme à la norme RT2012, la brique est employée dans la construction de maisons passives.

La forte densité de la brique limite son emploi aux maisons de plain-pied ou à un seul étage. Tandis que sa mise en œuvre nécessite une technique parfaitement maîtrisée par un maçon.

Note importante : Ces articles proposés sont tirés de plusieurs sources sur internet et donnés à titre indicatif. Les éléments donnés, dans l’ensemble, respectent les règles internationales de l’art de la construction, mais sont pour la plupart, calqués sur le modèle européen.

De légères différences peuvent apparaître en fonction des pays. Pour le cas particulier du Cameroun, veuillez-vous référer aux textes suivants :

  • Loi N° 2004-003 du 21 avril.2004 régissant l’urbanisme au Cameroun ;
  • Décret 2008 N° 0737 / PM DU 23 AVRIL 2008 fixant les règles de sécurité, d’hygiène et d’assainissement en matière de construction.

Source : http://www.partenaire-europeen.fr

Partager avec d'autres sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *